WTCC - Onyx a été lâché par Ford

C’est bien Ford qui était derrière le projet (avorté) de l’entrée de l’écurie Onyx dans le championnat WTCC

C’est bien Ford qui était derrière le projet (avorté) de l’entrée de l’écurie Onyx dans le championnat WTCC. Mais le refus de la firme américaine d’homologuer le modèle WTCC de la Fiesta a contraint la structure de Mike Earle à jeter l’éponge.

En effet, après avoir aligné des Ford Focus en WTCC (en 2012) mais aussi dans le championnat britannique de supertourisme, l’écurie Onyx rebâtie sur les bases de l’ancienne écurie de Mike Earle, Arena Motorsport, travaillait à adapter deux Ford Fiesta à la réglementation technique TC1 du WTCC, pour batailler avec les Citroën C-Elysée, Honda Civic et Chevrolet Cruze. Mais le manque de soutien de Ford a empêché Mike Earle et ses hommes à abandonner (temporairement ?) leur entrée dans le mondial de tourisme.

Les deux pilotes pressentis pour rejoindre Onyx étaient le Britannique Colin Turkington et le jeune Espagnol Pepe Oriola. Sentant le vent tourner, Turkington s’est rabattu sur le championnat britannique de supertourisme, alors que Oriola évalue d’autres options en WTCC, tout en s’annonçant encore en lien avec Onyx, si jamais un nouveau projet devait aboutir.

En attendant, le jeune Espagnol a été vu lors des journées d’essais à Valencia la semaine dernière, où il prodiguait ses conseils au jeune Corse John Filippi, qui a découvert la Seat Leon WTCC de l’équipe Campos Racing.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Colin Turkington , Pepe Oriola , John Filippi
Type d'article Actualités