WTCC - Valente : « Citroën est sur une autre planète »

A quelques jours de l’ouverture de la saison, Hugo Valente s’est confié à ToileF1, se réjouissant du potentiel affiché lors des essais privés par la nouvelle Chevrolet Cruze

A quelques jours de l’ouverture de la saison, Hugo Valente s’est confié à ToileF1, se réjouissant du potentiel affiché lors des essais privés par la nouvelle Chevrolet Cruze. Mais il estime que les trois Citroën C-Elysée seront hors d’atteinte à Marrakech.

Le jeune Français, qui effectue cette saison sa première saison complète en WTCC sous les couleurs du Campos Racing (il était rentré en jeu en cours d’année l’an passé), a eu le privilège d’être, avec Tom Chilton, l’un des deux premiers pilotes à prendre le volant lors des essais de Valencia de la nouvelle Chevrolet Cruze TC1 construite par la société RML.

« Ce furent de super sensations, a-t-il confié à ToileF1. C’est vraiment différent des voitures de l’an passé au niveau du pilotage. Le train avant est beaucoup plus réactif, le grip est plus important, ça freine plus tard, la vitesse de pointe est plus élevée… on se rapproche des voitures de DTM ».

Après avoir enchaîné par une autre séance d’essai à Spa, voilà Valente prêt pour le lancement de la saison, ce week-end à Marrakech. Un tracé qu’il découvre puisqu’il avait manqué le début de saison l’an passé. « Cela n’a pas l’air d’être le circuit le plus compliqué à apprendre, poursuit le Francilien. Mais il faut tout de même rester prudent, avec ses chicanes rapides et ses gros vibreurs, il ne faut pas se faire prendre au piège. D’autant que les deux courses du Castellet se disputeront à peine une semaine plus tard et que nous disposons de peu de pièces de rechange chez Chevrolet. Mais il serait hypocrite de dire que nous allons être sur la défensive. Cela fait des mois que nous n’avons plus part à une course, et tout le monde sera excité et décidé à se montrer à Marrakech ».

Avec ces premiers roulages encourageants, Hugo Valente arrive relativement confiant à Marrakech. Même s’il est difficile d’établir une hiérarchie avant la véritable ouverture des hostilités. « Au vu des essais libres, on peut prétendre se battre avec les Honda et les Lada, même on sait peu de choses du potentiel de ces dernières, conclut le pilote Chevrolet. De toute façon, tout le monde y est un peu allé à l’intox à Valencia, personne n’a vraiment dévoilé ses cartes. En revanche, on peut dire qu’il sera difficile à rivaliser avec les trois Citroën, qui semblent sur une autre planète… »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Tom Chilton , Hugo Valente
Type d'article Actualités