DTM
C
Anderstorp
31 juil.
Canceled
C
Lausitzring
14 août
Prochain événement dans
6 jours
WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
SBK EL3 dans
15 Heures
:
28 Minutes
:
21 Secondes
WRC
04 sept.
Prochain événement dans
27 jours
18 sept.
Prochain événement dans
41 jours
WEC
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
103 jours
MotoGP
24 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
15 Heures
:
23 Minutes
:
21 Secondes
Moto3
24 juil.
Événement terminé
Moto2
24 juil.
Événement terminé
IndyCar
18 juil.
Événement terminé
08 août
Postponed
Formule E
C
E-Prix de Berlin III
08 août
EL1 dans
14 Heures
:
28 Minutes
:
21 Secondes
FIA F3
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
FIA F2
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
Formule 1
07 août
EL3 dans
17 Heures
:
28 Minutes
:
21 Secondes
ELMS
19 juil.
Événement terminé

Yokohama s'explique après les crevaisons sur la Nordschleife

partages
commentaires
Yokohama s'explique après les crevaisons sur la Nordschleife
Par :
, Motorsport.com Switzerland
29 mai 2017 à 14:00

Montré du doigt après les multiples crevaisons ayant affecté certains pilotes du WTCC sur la Nordschleife, tout comme il y a un an, le manufacturier de pneus Yokohama expose son point de vue.

La polémique a enflé samedi soir à l'issue des deux courses disputées sur la Nordschleife, après que plusieurs pilotes ont été victimes de crevaison sur le circuit le plus dangereux de la saison. Après les Volvo de Nicky Catsburg et Thed Björk, ainsi que la Citroën de Rob Huff et la Honda de Norbert Michelisz en essais, Tiago Monteiro était une nouvelle fois victime du même problème que l'an dernier, ce qui lui valait un week-end vierge de points, et la perte de la première place du championnat.

Nestor Girolami (Volvo) a aussi perdu gros, mais a surtout connu une belle frayeur en sortant à haute vitesse avant de taper durement le rail dans la Course d'Ouverture (exactement au même endroit que Monteiro en 2016), ce qui le contraignait à l'abandon, et à déclarer forfait pour la Course Principale.

Yokohama tires

On notera aussi que Christjohannes Schreiber et Peter Rikli, deux concurrents de l'European Touring Car Cup, ont eux aussi été victimes de crevaisons en course, les voitures de la série continentale étant elles aussi chaussées par Yokohama.

Cible des nombreuses critiques, le manufacturier japonais répond par le biais de Ian Beveridge, son consultant technique, qui s'est exprimé auprès de TouringCarTimes. "Nous avons rencontré des problèmes lors des Essais Libres 1", indique-t-il. "Nous en avons ensuite discuté avec les équipes, et ils ont effectué quelques ajustements et, en Essais Libres 2, tout allait bien, mais je ne pense pas que quelqu'un ait fait une simulation de course." 

"Un ensemble de circonstances particulières"

"Nous sommes ensuite arrivés au jour de la course, et les circonstances ont sensiblement changé, car nous avions des conditions plus chaudes, et la cible avait une nouvelle fois évolué. Nous ne venons ici qu'une fois dans l'année, c'est donc un ensemble de circonstances particulières que nous essayons de gérer avec les équipes."

"Chacun d'entre nous, les équipes également, continuons à apprendre. Il y a tellement de choses qui peuvent affecter les voitures et les pneus ici : les vibreurs, des passages difficiles, beaucoup de compression avec l'aéro, de très longues lignes droites, qui produisent juste un ensemble de circonstances." 

Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

"Je pense que nous avons une meilleure compréhension de ce qu'il faut faire désormais. Nous avons travaillé dur en coulisses pour éliminer tous ces défauts, mais nous ne réussissons pas toujours."

Tiago Monteiro fut le plus virulent à critiquer Yokohama. Le pilote portugais, qui a connu des sorties de route deux années de suite sur la Nordschleife, insistant sur la nécessité de développer un pneumatique spécifique pour l'atypique circuit allemand.

Si nous produisions un pneu plus dur, [les équipes] l'exploiteraient à une pression plus basse pour récupérer de la performance.

 Ian Beveridge, consultant technique Yokohama

"Au sujet de ce pneu spécial, il y a deux raisons", poursuit Beveridge. "D'une part, nous ne pouvons le faire pour des questions de réglementations, et notre contrat [avec le WTCC] prévoit un seul pneumatique pour le championnat, et c'est difficile de changer. Et même si nous faisions un pneu plus dur, on perdrait de la performance, mais de la même façon que si l'on utilise les pneus actuels à une pression de sécurité."

"Si nous produisions un pneu plus dur, [les équipes] l'exploiteraient à une pression plus basse pour récupérer de la performance."

"C'est notre volonté de ne pas imposer nos réglages. Seule la FIA peut faire vraiment cela, et nous sommes réticents à le faire car, dans le cadre du championnat, nous voulons conserver l'élément sportif du côté des équipes."

Monteiro : "On ne joue pas avec la vie des gens comme ça"

Article précédent

Monteiro : "On ne joue pas avec la vie des gens comme ça"

Article suivant

Nestor Girolami : "Un moment difficile"

Nestor Girolami : "Un moment difficile"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Nürburgring
Lieu Nürburgring
Équipes Honda Racing Team JAS , Polestar Cyan Racing
Auteur Emmanuel Rolland