Yvan Muller reprend le volant pour aider Volvo au Qatar !

partages
commentaires
Yvan Muller reprend le volant pour aider Volvo au Qatar !
29 nov. 2017 à 07:48

Le quadruple Champion du monde WTCC a accepté de sortir de sa retraite pour reprendre le volant cette semaine au Qatar.

Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1 and Yvan Muller, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Yvan Muller, Polestar Cyan Racing Volvo S60 Polestar TC1
Yvan Muller, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1, development driver
Yvan Muller, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1, development driver
Yvan Muller, Polestar Cyan Racing
Rob Huff, All-Inkl Motorsport, Citroën C-Elysée WTCC, Yvan Muller, Polestar Cyan Racing

Un an après avoir mis un terme à sa carrière, Yvan Muller sera dans le baquet d'une Volvo S60 afin d'aider le constructeur suédois et Thed Björk a décrocher le titre mondial. Ce retour exceptionnel, pour une seule manche, se fera au détriment de Nestor Girolami, qui cède sa place au Français.

"Je suis ravi de courir à nouveau après avoir travaillé dur avec l'équipe durant cette saison et nous avoir placés en tête des classements avant la course finale de ce week-end", confie Yvan Muller. "Mon objectif est d'aider Thed à devenir Champion du monde et de soutenir le Polestar Cyan Racing pour remporter le titre mondial. Ce sera dur, mais je n'ai aucun doute quant au fait que nous avons ce qu'il nous faut pour accomplir cela au Qatar."

Pour sa deuxième année en WTCC, Volvo pointe en tête des championnats pilotes et constructeurs avant le rendez-vous de Losail. Thed Björk possède une avance de 6,5 points sur le pilote Honda Norbert Michelisz, tandis que l'écart est de 12,5 points à l'avantage de la marque suédoise face à Honda.

Nestor Girolami a remporté une course cette saison mais n'est que neuvième du championnat, tandis que Nicky Catsburg est quatrième et, mathématiquement, encore dans la course au titre.

"J'ai accepté de donner ma place à Yvan", explique Girolami. "C'est un pilote légendaire avec plus d'expérience que moi sur le circuit du Qatar, ce qui sera vital pour cette finale très serrée. Je suis impatient de continuer à travailler pour 2018 et je suivrai la finale de près."

Après avoir testé la Volvo S60 en février dernier, Yvan Muller a accompagné Volvo tout au long de la saison en qualité de pilote de développement et de consultant.

 

Article suivant
Tiago Monteiro, sur son grave accident : "Celui-ci m'a fait mal"

Article précédent

Tiago Monteiro, sur son grave accident : "Celui-ci m'a fait mal"

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Losail
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Yvan Muller
Type d'article Actualités