Esteban Guerrieri : "Je me sens bien dans la situation dans laquelle je suis"

partages
commentaires
Esteban Guerrieri : "Je me sens bien dans la situation dans laquelle je suis"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
10 déc. 2019 à 14:34

Deuxième du championnat WTCR avant le dernier week-end de la saison ce week-end à Sepang, et après avoir longuement occupé la première place du classement, Esteban Guerrieri (Honda) est prêt à tout tenter de décrocher son premier titre mondial.

Le pilote argentin s'était emparé de la première place du championnat au mois de mai, à l'issue du quatrième meeting de la saison, à Zandvoort, succédant ainsi à son compatriote et équipier au sein de l'équipe Münnich Motorsport, Nestor Girolami.

Toutefois, après un week-end cauchemardesque lors de la reprise en septembre à  Ningbo, en Chine (une 19e place et deux abandons), Guerrieri avait cédé sa place à Norbert Michelisz (Hyundai). S'il avait brièvement repris le contrôle des opérations après Suzuka – où il a signé une victoire et une deuxième place -, le Sud-Américain a une nouvelle fois chuté à la deuxième place après Macao.

Lire aussi:

Avant la finale de Sepang, Esteban Guerrieri, qui termine sa troisième saison en supertourisme mondial, sa deuxième en WTCR (et sa deuxième avec Honda), ne compte que huit points de retard sur le pilote hongrois.

La bataille s'annonce d'autant plus épique que, derrière lui, Yvan Muller (Lynk & Co) ne pointe qu'à deux unités à la troisième place alors qu'un quatrième pilote, Thed Björk (Lynk & Co) est lui aussi en lice, bien que davantage décroché, à 28 points du leader Michelisz.

Norbert Michelisz, BRC Hyundai N Squadra Corse, Esteban Guerrieri, ALL-INKL.COM Munnich Motorsport, Yvan Muller, Cyan Racing Lynk & Co, Thed Bjork,Cyan Racing Lynk & Co

Norbert Michelisz, BRC Hyundai N Squadra Corse, Esteban Guerrieri, ALL-INKL.COM Munnich Motorsport, Yvan Muller, Cyan Racing Lynk & Co, Thed Bjork,Cyan Racing Lynk & Co

Photo de: WTCR

Pour Esteban Guerrieri, il n'y aura pas d'autre choix que d'attaquer du début à la fin du week-end. Une bagarre qui concernera également les équipiers respectifs des quatre prétendants : quatre pilotes Hyundai (Michelisz, Tarquini, Catsburg et Farfus), quatre pilotes Honda (Guerrieri, Girolami, Tassi et Monteiro) et quatre pilotes Lynk & Co (Muller, Björk, Ehrlacher et Priaulx) qui se préparent à un bel affrontement en Malaisie.

"Avant le début de la saison, mon objectif était d'arriver en finale avec de bonnes chances de gagner le championnat", explique Guerrieri. "Et après avoir gagné la première course au Maroc, je savais que c'était une possibilité réaliste."

"L'équipe a fait un travail fantastique toute l'année pour continuer à pousser et à nous amener à cette position et je sais qu'ils ne ménageront aucun effort pour nous faire gagner.

"Il ne reste plus que trois courses et quatre pilotes dans la bataille, mais je pense que nous avons autant de chance que n'importe qui d'autre. Je suis deuxième dans les points, donc la réalité est que je dois attaquer si je veux être champion, mais il y a d'autres pilotes qui doivent prendre encore plus de risques, donc je me sens bien dans la situation dans laquelle je suis."

Esteban Guerrieri, ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR

Esteban Guerrieri, ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR

Photo de: WTCR

Article suivant
Pagenaud et Muller chevaliers de l'ordre national du Mérite

Article précédent

Pagenaud et Muller chevaliers de l'ordre national du Mérite

Article suivant

Les « quatre fantastiques » prêts pour la dernière bataille pour le titre en WTCR à Sepang

Les « quatre fantastiques » prêts pour la dernière bataille pour le titre en WTCR à Sepang
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCR
Événement Sepang
Pilotes Esteban Guerrieri
Équipes Münnich Motorsport
Auteur Emmanuel Rolland