Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Le lest a plombé le week-end de Cupra à Adria

Les pilotes Cupra, Rob Huff et Mikel Azcona, estiment que la BoP du WTCR et le lest ont affecté leur niveau de performance lors des deux dernières manches en FIA World Touring Car Cup.

Mikel Azcona, Zengo Motorsport CUPRA Leon Competición

WTCR

Le week-end dernier, lors de la manche italienne du championnat à Adria, les deux pilotes ne sont pas parvenus à accéder à la deuxième partie des qualifications. Ils n'ont ensuite pas pu faire mieux que la neuvième place de Rob Huff au terme de la deuxième course. 

Avant la manche française à Pau-Arnos le mois dernier, Mikel Azcona était le pilote en forme du WTCR après avoir marqué plus de points que tous ses concurrents en trois week-ends. 

Le pilote espagnol s'était remis en selle après un début de saison difficile pour remonter au troisième rang du championnat, et il visait un titre à ajouter à celui déjà conquis en TCR Europe. 

Cependant, la Cupra Leon Competicion a fait l'objet d'un poids de compensation de 40 kg supplémentaires, basé sur les chronos des deux manches précédentes et après le double podium d'Azcona au Hungaroring au mois d'août. 

En y ajoutant la perte de poids de certaines autos concurrentes, dont l'Audi RS3 LMS conçue autour de la même plateforme, Cupra a perdu en performance. 

Les enchaînements de virages serrés et les épingles du circuit d'Adria, qui accueillait le WTCR pour la première fois, étaient particulièrement pénalisants pour une voiture plus lourde. 

"Nous sommes très lourds", confirme Azcona, qui a terminé deux fois 11e. "Nous ne comprenons pas cette BoP qui fait que l'Audi est 40 kg plus légère et 10 mm plus basse que nous."

 

Un contact a contraint Huff à terminer 13e de la première course à Adria, avant qu'il ne parvienne à intégrer le top 10 dans la deuxième manche. 

"J'ai fait une bonne deuxième course", précise-t-il. "J'ai pu bien remonter avec les accidents qui se sont passés devant, et j'ai réussi à me ternir à l'écart des ennuis."

"Dans l'ensemble, c'était un week-end difficile, avec une voiture qui n'était tout simplement pas suffisamment rapide en raison du poids de compensation."

"La voiture se comportait très bien, les ingénieurs ont fait un excellent travail, et tous les pilotes de l'équipe sont plutôt satisfaits de l'équilibre, donc ça vient finalement du poids de compensation et de la BoP."

"Espérons que pour la prochaine course, nous pourrons être dans une situation un peu plus compétitive."

La finale du WTCR se déroulera sur le circuit de Sotchi à la fin du mois. 

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Gabriele Tarquini annonce sa retraite
Article suivant Pourquoi Cupra, sacré en Pure ETCR, a choisi le sport auto électrique

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse