Stimulé par un éventuel titre en TCR Europe, Azcona se dit "motivé"

Mikel Azcona pense que son rôle de prétendant au titre du TCR Europe l'aide dans ses performances en World Touring Car Cup, car il prévoit de participer aux deux championnats le même week-end (dans des pays différents), le mois prochain.

Stimulé par un éventuel titre en TCR Europe, Azcona se dit "motivé"

Le jeune pilote de 25 ans mène l'écurie Cupra Racing en WTCR, avec trois podiums lors des quatre dernières courses au volant de sa Cupra Leon Competición. Il est également en tête du TCR Europe, où il a gagné cinq fois, et s'est rapproché du titre lors de l'avant-dernière manche du championnat à Monza le week-end dernier.

Le principal rival d'Azcona, Franco Girolami (Honda Civic Type R), l'a devancé de seulement 0,2 seconde samedi, après qu'Azcona ait rattrapé l'Argentin dans les derniers instants. Une pénalité de 30 secondes (pour avoir dépassé Azcona sous les drapeaux jaunes) a ensuite coûté la victoire à Girolami dans la deuxième course du dimanche, donnant la victoire à la Hyundai i30 N de Mat'o Homola.

Les deuxième et quatrième positions (après sa propre pénalité de 5 secondes) ont porté l'avance d'Azcona au championnat à 53 points, avec 90 unités disponibles lors de la finale disputée à Barcelone.

Le fait que les deux plus mauvais résultats de la saison ne soient pas pris en compte renforce la position d'Azcona, qui a manqué les courses de Zandvoort en juin en raison d'un conflit avec l'événement inaugural du championnat de voitures de tourisme entièrement électriques, le Pure ETCR, à laquelle il participe également.

Azcona s'est bien relevé après cette absence, en remportant quatre victoires consécutives à Spa et au Nürburgring.

Lire aussi :

"Je me sentirais vraiment heureux d'être à nouveau Champion d'Europe en 2021", a déclaré Azcona, qui a déjà remporté le titre TCR Europe en 2018. "Cela signifie que nous sommes au plus haut niveau de la course de voitures de tourisme en Europe et dans le monde. Pour moi, c'est une motivation pour continuer à pousser, à s'améliorer, à s'entraîner, et pour moi, c'est le carburant pour continuer à gagner des courses."

"J'ai été très occupé cette année, en pilotant dans trois championnats", poursuit l'Espagnol. "Je pense que le TCR Europe m'aide à améliorer mes capacités car cela signifie que je suis dans la voiture de course presque tous les week-ends, que je conduis et améliore la voiture, que j'utilise différents réglages."

"Cela m'aide quand je suis en WTCR, parce que le niveau y est vraiment, vraiment élevé. C'est très difficile de piloter avec des champions du monde à ce niveau, mais je pense que cela [le temps de pilotage supplémentaire] aide."

La finale du TCR Europe à Barcelone a lieu le même week-end (9-10 octobre) que la manche du WTCR en République Tchèque à Most, mais Azcona prévoit de voyager entre les deux sites pour participer aux deux événements.

partages
Selon Ekström, la polyvalence est essentielle pour le titre de Pure ETCR

Article précédent

Selon Ekström, la polyvalence est essentielle pour le titre de Pure ETCR

Article suivant

Azcona, pilote Cupra, vise le titre WTCR après celui en TCR Europe

Azcona, pilote Cupra, vise le titre WTCR après celui en TCR Europe