WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
28 jours

Yvan Muller : "Tout est possible maintenant"

partages
commentaires
Yvan Muller : "Tout est possible maintenant"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
23 oct. 2019 à 07:07

Auteur d’un remarquable carton plein lors du meeting de Ningbo, en Chine, Yvan Muller (Lynk & Co) s’est totalement relancé au championnat WTCR. Le champion français s’attend à une grosse bagarre en cette fin de saison, et ce dès ce week-end au Japon, comme il l’a expliqué à Motorsport.com.

En manque de réussite depuis le début de la saison, Yvan Muller avait tout de même su se maintenir dans le haut du classement, grâce à son expérience et sa science de la course. Lors de la reprise du championnat, en septembre à Ningbo, sur les terres de son employeur Lynk & Co, le quadruple Champion du monde WTCC a survolé la concurrence, signant ses deux premières pole positions en WTCR, puis ses deux premières victoires de la saison.

Lire aussi:

Des résultats qui lui ont permis de revenir dans le sillage des deux premiers du classement, Norbert Michelisz (Hyundai) et Esteban Guerrieri (Honda), et ce alors que trois meetings restent à disputer : à Suzuka (ce week-end) puis à Macao et enfin en Malaisie début décembre.

Yvan Muller, Cyan Racing Lynk & Co 03 TCR

Yvan Muller, Cyan Racing Lynk & Co 03 TCR

Photo de: WTCR

"C’est vrai que notre week-end de Ningbo a totalement changé la donne", explique le Français à Motorsport.com. "Nous sommes désormais totalement relancés dans la course au titre, mais la fin de saison va être intense."

"De manière générale, tout est possible maintenant. Nous sommes nombreux à pouvoir être mathématiquement champion à ce stade de la saison. Même Yann [Ehrlacher, son neveu et équipier chez Lynk & Co Cyan Racing] peut être champion alors qu’il est septième du championnat."

Muller a ainsi vu son statut évoluer aux yeux de ses adversaires. Auparavant outsider, le voici devenu l’un des hommes à battre. Il s’attend désormais à batailler dur pour se maintenir aux avant-postes.

Après un week-end comme celui de Ningbo, je suis maintenant dans la ligne de mire.

Yvan Muller.

"Après un week-end comme celui de Ningbo, je suis maintenant dans la ligne de mire", continue-t-il. "Les bagarres vont être encore plus intenses. Je ne vais pas changer mon approche pour autant. L’objectif sera d’être encore devant, en fonction aussi de ce que nous réserve la BoP. En tout cas, il ne faut rien lâcher."

Première bataille ce week-end à Suzuka, alors que les concurrents du WTCR abordent l’antépénultième étape de la saison, avec trois manches à disputer sur la partie courte du tracé japonais.

Lire aussi:

"Nous avons toujours un déficit en vitesse de pointe, le fait de courir sur la ‘petite’ version du circuit de Suzuka nous arrange plutôt, dans un sens", admet Yvan Muller. "D’un autre côté, sur un circuit aussi court, les écarts vont être très serrés, notamment en qualifications. Puis en course les dépassements seront difficiles. On peut s’attendre à une belle foire d’empoigne. Mais nous sommes prêts à cela."

 
Article suivant
Luca Engstler courra avec Hyundai à Macao à la place de Farfus

Article précédent

Luca Engstler courra avec Hyundai à Macao à la place de Farfus

Article suivant

Course 1 : Guerrieri s'impose et reprend la main au championnat

Course 1 : Guerrieri s'impose et reprend la main au championnat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCR
Événement Suzuka
Pilotes Yvan Muller
Équipes Polestar Cyan Racing
Auteur Emmanuel Rolland