Räikkönen répond aux questions de ses fans [1ère partie]

Au cours du GP de Bahreïn, Lotus F1 Team a proposé aux fans de poser leurs questions à Kimi via le site web de l’équipe

Au cours du GP de Bahreïn, Lotus F1 Team a proposé aux fans de poser leurs questions à Kimi via le site web de l’équipe. Cette première partie contient les réponses de Kimi aux dix premières des vingt meilleures questions reçues, sur les styles de pilotage, ses équipiers, ses premières voitures, ses casques, et, bien sûr, les crèmes glacées !

Irati Fujimoto : Quel parfum de crème glacée préférez-vous ?

"[sourire] Je n’ai pas un parfum préféré… J’aime vanille, chocolat, mais aussi le parfum traditionnel en Finlande, fraise, en fait, tout ce que je peux trouver."

Hubert Boroń : Comment vous détendez-vous après une course ?

"J’aime me ressourcer avec mes amis proches. Quelques fois, un ou deux de mes copains finlandais me rejoignent dans le paddock et ça me fait plaisir. C’est agréable de parler finlandais avec eux, de penser à autre chose que la course."

Michael Kearns : Quelle a été votre première voiture et qu’avez-vous dans votre garage en ce moment ? Avez-vous toujours votre Enzo ?

"Ma première voiture était une vieille Lada. Je me suis bien amusé avec. Quant à l’Enzo, je ne l’ai plus. En revanche, j’ai une superbe Lotus Evora S qui est un excellent compromis."

Tania Dhaliwal : Quel genre de musique écoutez-vous et quel est votre groupe ou chanteur favori ?

"J’aime principalement j’aime la musique des Finlandais. J’aime aussi Linkin Park, ils sont cool."

Maki Fujita : Pensez-vous un grand chelem (pole, victoire, meilleur tour) possible avec la E20 ? Et si oui, sur quel circuit ?

"Ce serait super ! Après notre performance à Bahreïn, je sais que nous pouvons faire mieux. La victoire était très, très proche. Il faudra voir sur quel circuit ce serait possible… Mais gardez bien à l’esprit qu’aucun point n’est accordé pour la pole ni pour le meilleur tour !"

Vinay Pothnis : Comment savez-vous si vous avez réalisé un tour parfait ?

KR : Il n’existe pas de tour parfait ailleurs que dans les rêves. Vous pouvez faire un excellent tour, sans faute, mais vous pouvez toujours l’améliorer, faites-moi confiance !

Vinay Pothnis : Comment faites-vous pour améliorer tour par tour en course ?

"Avec des pneus neufs, vous allez toujours plus vite qu’avec des usagés. Par ailleurs, la voiture s’allège tout au long de la course. Lorsque les gommes commencent à faiblir, vous n’avez plus aucune possibilité d’améliorer vos temps après un certain nombre de tours. Normalement, vous progressez au rythme des pit stops et de la consommation d’essence et la voiture est de plus en plus légère à la fin."

Rene Speksnijder : Nous avons appris que vous étiez plus brutal avec le moteur que Romain. Est-ce que cela influe sur la voiture ? Et par ailleurs, quel genre de reprise attendez-vous du moteur en fonction de votre utilisation de l’accélérateur ?

"J’ai toujours piloté et utilisé l’accélérateur de la même façon dans ma carrière. Chaque pilote à son style pour rouler vite. C’est peut-être un peu brutal, mais cela reste dans la fenêtre de ce que peut accepter le moteur Renault."

Horváth Levente : Que représente le motif rouge sur votre casque, de quoi est-ce le symbole ?

"Il y a le numéro 9 en rouge, c’est mon numéro dans le championnat. Mais le dessin sur le casque n’est qu’un dessin, il ne cherche pas à symboliser quelque chose de particulier. J’aime changer tous les ans. Comme cela, c’est facile de se souvenir, après, à quelle saison il correspond."

Horváth Levente : Quel a été votre équipier le plus fort en F1 ?

"Pratiquement tous étaient très compétitifs. Mais je ne m’attarde jamais sur cela. Je me concentre seulement sur ce que j’ai à faire avec mon équipe. C’est la seule façon de pouvoir le battre et de battre tous les autres pilotes."

Par Lotus F1 Team

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités