Judd propose un nouveau V10 pour le LMP1 dès 2018

partages
commentaires
Judd propose un nouveau V10 pour le LMP1 dès 2018
Par : Gary Watkins
14 oct. 2017 à 05:11

Engine Developments, qui produit les moteurs Judd, va développer un nouveau V10 destiné au LMP1 dans le cadre du changement de réglementation proposé par le WEC dès l'an prochain.

L'entreprise britannique poursuit sa collaboration avec l'entité japonaise AIM afin de produire un nouveau moteur V10 atmosphérique AIM-Judd de 5,5 litres, dont l'ADN reposera sur le succès des précédents blocs proposés en Endurance.

Cette nouvelle motorisation exploitera le changement de réglementation annoncé pour 2018, qui promet une équivalence permettant aux moteurs atmosphériques de concurrencer les moteurs turbo. Cette mesure a justement été décidée pour que des concurrents LMP1 sans motorisation hybride puissent venir rivaliser avec des constructeurs.

Le nouveau moteur Judd est conçu avec un angle de cylindre à 72° et décrit comme "significativement plus léger" que la génération précédente, avec une nouvelle chambre à combustion et un nouveau design de piston. Il bénéficiera également d'un système de refroidissement revu et d'un système de gestion moteur mis à jour pour gérer électroniquement l'accélération et le débit de carburant.

Engine Developments est convaincu que ce nouveau moteur peut "permettre de réaliser des temps au tour extrêmement compétitifs sans avoir les problèmes de réponse de l'accélérateur, de complexité et de fiabilité liés aux moteurs turbo".

"Le règlement technique attendu en LMP1 garantira la parité de performance entre les différents types de moteur via une procédure rigoureuse d'homologation", rappelle la firme dans un communiqué. "Nous croyons donc que la plateforme V10 devrait être un choix naturel pour toute équipe LMP1 qui souhaite évoluer sans problème lors des 24 Heures du Mans 2018."

Le nouveau moteur Judd sera disponible uniquement à la location, et prêt à temps pour le début de la "super saison" du FIA WEC en 2018-2019.

La longue histoire se poursuit donc entre Engine Developments et l'Endurance. Les derniers succès les plus remarqués remontent à 2005 et 2006, quand le moteur Judd équipait les prototypes de Pescarolo Sport aux 24 Heures du Mans, avec à la clé une place sur le podium.

Le FIA WEC a lancé il y a quelques jours un grand sondage mondial pour recueillir l'avis des fans. Vous pouvez y participer en cliquant ci-dessous. 

Article suivant
Peugeot s'éloigne du LMP1, l'ACO prend acte

Article précédent

Peugeot s'éloigne du LMP1, l'ACO prend acte

Article suivant

Loïc Duval va renouer avec le WEC

Loïc Duval va renouer avec le WEC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Auteur Gary Watkins
Type d'article Actualités