Salon de Genève - L'Audi R8 nouvelle génération est une bête de course

Elle sera incontestablement l'une des grandes stars du Salon de Genève. Elle? La nouvelle Audi R8, bien entendu! Parmi l'orgie de supercars dévoilés sur le Salon Suisse cette année arrive donc une nouvelle version de la glorieuse sportive routière de la firme d'Ingolstadt.

La première génération de la R8 a rempli sa mission : celle de placer le constructeur aux anneaux dans le cercle très fermé des vendeurs de supercars capables de réaliser qualité et volume de production. Et le moins que l'on puisse dire est que la seconde génération de la bête est une nouvelle fois bien armée pour faire le travail.

Jugez plutôt : La proportion plus importante d'alu et de fibre de carbone que sur le châssis antérieur permet une perte de poids de 15%. Malgré une structure ne pesant ainsi que 441 livres sur la balance (pour 3205 lb au total), le châssis est capable d'accepter des torsions supérieures de 40%.

Audi n'a pas travaillé que sur le poids pour trouver de la performance. Le V10 5.2L turbo est truffé de technologie. Son modèle de "base" rend 540cv et atteint les 100km/h en départ arrêté en 3.5s. Vitesse maximale? Plus de 300 km/h. Mais c'est la version V10 Plus qui fait (encore plus) rêver : 610cv, un 0-100 avalé en 3.2s, et le choix entre injection directe ou indirecte au volant pour économiser (ou non) jusqu'à 10% de carburant. Niveau design, la célèbre signature du premier modèle, moteur organique apparent sous la vitre arrière, est bien entendu toujours là.

On pourrait passer des heures à énumérer les matériaux utilisés à tous les niveaux, la qualité de la finition de l'intérieur et les nombreux menus disponibles sur l'ordinateur de bord pour adapter le style de pilot…conduite, ou encore la déclinaison e-tron directement inspirée de la technologie développée au Mans!

Mais parlons plutôt prix… Car avant de prendre place à bord de ce bestiau, il faudra réunir la coquette somme de 165'000€ (V10) ou 187'400 (V10 Plus). C'est beaucoup, et c'est peu à la fois : nombre de supercars présentés à Genève, cette année, font monter le ticket au-delà de 250'000€…

A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités