DTM - Wiesbaden : 2011, grand cru annoncé

Il faudra encore attendre un peu moins de trois semaines pour voir à nouveau les voitures de DTM fouler le bitume du circuit d'Hockenheim

Il faudra encore attendre un peu moins de trois semaines pour voir à nouveau les voitures de DTM fouler le bitume du circuit d'Hockenheim. la présentation de la saison 2011 à Wiesbaden était quant à elle une mise en bouche.

Et à en croire les différents pilotes, patrons d'écuries ou dirigeants de la compétition, 2011 s'annonce être un nouveau grand cru. L'année dernière déjà, il avait fallu attendre la dernière course pour savoir qui de Bruno Spengler, Gary Paffett ou Paul Di Resta serait champion tandis que pas moins de six pilotes différents se sont imposés en tout juste onze meetings.

Lors d'une conférence de presse organisée dimanche matin dans le somptueux casino de Wiesbaden, les acteurs de cette saison 2011 se sont exprimés sur leurs attentes, à commencer par Hans-werner Aufrecht, le président de l'ITR, qui gère le championnat DTM.

"J'attends beaucoup cette saison. Avec l'arrivée d'un nouveau constructeur en 2012, BMW, seuls six pilotes seront employés par constructeur au lieu de neuf aujourd'hui. Cela signifie qu'il y aura une concurrence féroce qui devrait rendre le championnat captivant pour les spectateurs", déclare Aufrecht, ravi d'avoir attiré un si gros poisson dans ses filets. En effet, le retour en DTM de BMW est très attendu et la firme de Munich dévoilera sa M3 DTM au courant du mois de juin. Les noms des trois équipes engagées sont eux déjà connus.

Avec seulement deux victoires en onze courses, Audi avait vécu une saison cauchemardesque. Une situation que Wolfgang Ullrich, le patron d'Audi Sport, espère ne plus revivre. "Après la saison 2010, durant laquelle tout allait mal, nous sommes plus que motivés que jamais. Nous apportons beaucoup de couleur au DTM. Car à part deux voitures, toutes nos A4 se distinguent par une livrée différente, ce qui est plus simple pour les fans", indique l'Autrichien.

Norbert Haug, le vice-président de Mercedes-Benz Motorsport, n'a lui pas pu se rendre à Wiesbaden, étant en Malaisie pour suivre son équipe de Formule 1. C'est donc par message vidéo que l'Allemand s'est exprimé aux côtés de Paul Di Resta, le champion sortant aujourd'hui pilote titulaire chez Force India, et David Coulthard, dont le bail avec Mercedes a été prolongé de deux saisons.

"Je me réjouis que la saison commence. Nous avons de nouveaux pilotes et ce sont nos débuts avec les nouveaux pneu de notre partenaire Hankook. Aussi, les cartes sont redistribuées", explique Haug. "Bien que ça ne se passe pas très bien pour nous en Formule 1, je suis convaincu qu'en DTM tout se passera à nouveau comme il faut."

"Le DTM a été une partie incroyablement importante de ma carrière et je continuerais surement à suivre attentivement les courses à l'avenir", avoue Paul Di Resta, auteur d'une remarquable saison 2010 en DTM qui lui aura permis de prendre du galon chez Force India, où il occupait déjà le poste de réserviste. Il n'y aura donc pas de numéro 1 en DTM cette saison, ni de champion à battre. En revanche, il y aura toujours trois anciens champions en championnat de tourisme allemand : Mattias Ekström (champion en 2004 et 2007), Gary Paffett (champion en 2005) et plus récemment Timo Scheider (champion en 2008 et 2009).

Côté calendrier, le DTM n'est pas en reste puisque malgré l'annulation de la manche de Shanghai, le championnat de tourisme le plus réputé d'Europe visitera cinq pays, majoritairement l'Allemagne. Brands Hatch (Royaume-Uni), Valencia (Espagne) Zandvoort (Pays-Bas) et le nouveau venu, Spieberg (Autriche) accueilleront le DTM au même titre que les tracés d'Outre-Rhin suivants : l'Hockenheimring (à deux reprises), le Nürburgring, le Norisring, le Lausitzring et l'Oschersleben Motorsport Arena, une fois encore élu meilleur organisateur en 2010 lors de cette conférence de presse.

L'ITR a de son côté expliqué le retour en Autriche par des chiffres. Pas moins de 685.000 personnes ont suivi la saison 2010 dans le petit pays Alpin. La reconstruction du circuit de Spielberg (autrefois appelé A1-Ring et désormais renommé Red Bull Ring) par la firme Red Bull, fort partenaire du championnat DTM, a définitivement fait pencher la balance en faveur de l'Autriche.

Neuf nations seront également représentées par les différentes pilotes qui compensent le plateau 2011. L'Allemagne place six pilotes en DTM cette année, soit un de plus que la Grande-Bretagne. L'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Suisse, la Suède, le Portugal et le Canada auront un représentant chacun. Une belle diversité dont l'ITR se félicite.

Enfin, rappelons que pour la première fois, le championnat de tourisme allemand sera diffusé en Haute Définition à la télévision. Une avancée technologique qui permettra de rendre le spectacle proposé plus impressionnant encore. Autre nouveauté 2011 : le Showevent au stade olympique de Munich. A l'image de la Race of Champions, les pilotes s'affronteront en duel sur un circuit spécialement aménagé en plein cœur du stade. Cet évènement, inscrit au calendrier, n'a cependant aucune influence dans la course au titre.

Retrouvez également :
- les photos exclusives de ToileF1.com
- les photos officielles
-

l'interview exclusive de Bruno Spengler

-

le résumé de la journée

-

le programme de la journée

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes David Coulthard , Timo Scheider , Norbert Haug , Mattias Ekström , Bruno Spengler , Gary Paffett
Équipes Force India
Type d'article Actualités