G-Drive remporte les 4 Heures de Monza malgré une pénalité

partages
commentaires
G-Drive remporte les 4 Heures de Monza malgré une pénalité
Rachit Thukral
Par : Rachit Thukral
14 mai 2017 à 16:52

L'équipe G-Drive Racing de Ryo Hirakawa, Memo Rojas et Léo Roussel a remporté les 4 Heures de Monza, malgré une pénalité.

#39 GRAFF, Oreca 07 - Gibson: Eric Trouillet, Paul Petit, Enzo Guibbert
#28 IDEC Sport Racing, Ligier JSP217 - Gibson: Patrice Lafargue, Paul Lafargue, David Zollinger
#47 Cetilar Villorba Corse, Dallara P217 - Gibson: Roberto Lacorte, Giorgio Sernagiotto, Andrea Belicchi
#55 Spirit of Race, Ferrari F488 GTE: Duncan Cameron, Matt Griffin, Aaron Scott
#50 Larbre Competition Chevrolet Corvette C7-Z06: Christian Philippon, Romain Brandela, #55 Spirit of Race, Ferrari F488 GTE: Duncan Cameron, Matt Griffin, Aaron Scott
#19 M.Racing - YMR, Norma M 30 - Nissan: Yann Ehrlacher, Ricky Capo, Erwin Creed

Au volant de l'ORECA 07 de G-Drive Racing, Memo Rojas a pourtant connu un départ difficile, passant en dix minutes de la troisième à la cinquième place. Mais le trio est revenu dans la course à la victoire grâce à des arrêts au stand effectués à chaque fois sous régime de Full Course Yellow dans la première partie de course. Après avoir pris le relais, Léo Roussel a réduit l'écart avec les leaders de manière constante, pour ensuite prendre l'avantage sur la #47 de Villobra Corse et la #21 de DragonSpeed.

G-Drive a écopé d'une pénalité de passage par les stands pour non-respect de la limitation de vitesse lors du second Full Course Yellow, mais cela n'a pas affecté ses chances de victoire, grâce à l'avance de 45 secondes d'avance que l'équipage s'était bâtie.

Dans la première heure de course, DragonSpeed avait ravi la tête de course au Graff Racing grâce à Nicolas Lapierre, mais l'équipe américaine a ensuite rétrogradé dans le classement, hors du top 5, avant que Ben Hanley ne prenne le relais de Hedman pour le dernier relais. Le pilote britannique est remonté avec brio jusqu'à la deuxième place, pour terminer sur le podium devant la #49 de High Class Racing.

Dans la catégorie LMP3, l'équipe Yvan Muller Racing s'est offert un très beau doublé, la victoire revenant à la Norma #19 de Ricky Capo et Erwin Creed devant la Ligier JS P3 du team français. Il s'agit de la première victoire d'une Norma en ELMS, tandis que le podium est complété par la Ligier #17 d'Ultimate Autosports.

Enfin, en GTE, c'est la Ferrari #66 de JMW Motorsport qui est allée chercher la victoire, pour la dernière sortie de la 458 Italia confiée à Robert Smith, Jody Fannin et Jonathan Cocker. Le team utilisera aux 24 Heures du Mans une Ferrari 488 GTE.

Prochain article ELMS
Léo Roussel offre la pole position à G-Drive sur le Red Bull Ring

Previous article

Léo Roussel offre la pole position à G-Drive sur le Red Bull Ring

Next article

La Michelin Le Mans Cup nouvelle formule s'ouvre à Monza

La Michelin Le Mans Cup nouvelle formule s'ouvre à Monza

À propos de cet article

Séries ELMS
Événement Monza
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Memo Rojas , Ryo Hirakawa , Léo Roussel
Auteur Rachit Thukral
Type d'article Résumé de course