Le Mans, H+4 : Porsche reste devant sur piste sèche

Cette 4e heure des 24h du Mans a bien mal commencé pour la Ligier LMP2 n°33, celle du Team Asia, qui est partie en tête-à-queue dans les graviers du côté d'Indianapolis

Cette 4e heure des 24h du Mans a bien mal commencé pour la Ligier LMP2 n°33, celle du Team Asia, qui est partie en tête-à-queue dans les graviers du côté d'Indianapolis. Quelques minutes plus tard, une nouvelle salve d'arrêts a débuté.

Tom Kristensen a été le premier à ramener son Audi n°1 aux stands, pour la laisser aux mains de Lucas di Grassi. La Porsche n°20 de Timo Bernhard les a vite suivi, l'Allemand laissant la place au Néo-Zélandais Brandon Hartley. L'Audi n°2 d'André Lotterer s'est arrêtée vers 18h30, et elle est repartie avec Benoît Tréluyer au volant.

Quelques minutes plus tard, c'était au tour de la voiture de tête, la Toyota n°7, de s'arrêter aux stands. Stéphane Sarrazin est reparti en 2e position, derrière la Porsche de tête, une Porsche 919 Hybrid qui a eu des difficultés en début d'épreuve, mais qui remonte bien.

"J'ai eu du mal au début, puis la voiture a commencé à devenir vraiment bonne et constante. Une fois que la pluie est arrivée, nous étions la voiture la plus rapide du peloton, et nous avons même pu mener pour la première fois depuis le retour de Porsche au Mans ! Nous allons continuer d'attaquer jusqu'à la fin de l'épreuve maintenant" a déclaré Timo Bernhard à la sortie de la voiture.

En LMGTE Pro, la bataille a repris entre la Porsche n°91 et la Corvette n°74. Cette dernière a pris la tête après un superbe dépassement juste avant la courbe d'Indianapolis, qui est encore légèrement humide.

Vers 18h40, la Porsche n°77, leader en LMGTE Am est entrée aux stands. Patrick Long a alors laissé la place à Patrick Dempsey, qui réalise ainsi son premier relais dans ces 82e 24h du Mans ! L'occasion pour Patrick Long de s'exprimer sur le pari réalisé par l'équipe, qui est restée en pneus pluie lors des Safety Car. Une décision payante !

"Nous avons appris l'année dernière que si on sait que la pluie ne durait pas, il fallait rester en pneus slicks. Tant qu'on peut rester sur la piste en slicks, il faut le faire même si on est 30 secondes plus lent que les autres, car c'est du temps qu'on reprend une fois que la piste sèche" a-t-il déclaré.

Sur les coups de 19h, on peut apercevoir une piste totalement sèche ou presque, et les temps ont repris de l'allure, les voitures de tête roulant en 3'26, moins de trois secondes moins vite qu'en début d'épreuve.

WEC - 24 Heures du Mans 2014 - Course
Equipe Cat. Pilotes Temps
01   Porsche Team LMP1 Bernhard-Webber-Hartley 54 tours
02   Toyota Racing LMP1 Wurz-Sarrazin-Nakajima +10.300
03   Audi Sport LMP1 Tréluyer-Fassler-Lotterer +45.650
04   Audi Sport LMP1 Di Grassi-Gene-Kristensen +1:35.492
05   Rebellion Racing LMP1-L Heidfeld-Prost-Beche
06   Race Performance LMP2 Mailleux-Frey-Lancaster
...
18   Corvette Racing LMGTE Pro Gavin-Miller-Westbrook
18   Aston Martin Racing LMGTE Am Dalla Lana-Lamy-Nygaard
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Endurance
Pilotes André Lotterer , Tom Kristensen , Stéphane Sarrazin , Timo Bernhard , Patrick Long , Benoit Tréluyer , Lucas Di Grassi , Patrick Dempsey , Aston Martin
Équipes Corvette Racing , Toyota Racing , Porsche Team , Aston Martin Racing
Type d'article Actualités