Brawn - Etre loin de la F1 "fait du bien"

Bien malin qui pourra annoncer avec certitude l'avenir de Ross Brawn, en F1 ou non

Bien malin qui pourra annoncer avec certitude l'avenir de Ross Brawn, en F1 ou non.

L'ingénieur Britannique, parti en année sabbatique après avoir placé l'équipe Mercedes entre les mains expertes de Paddy Lowe, peut se réjouir de voir que les graines semées avec les Flèches d'Argent pendant plusieurs années portent désormais leurs fruits de la plus belle des manières. Ainsi, il n'est pas étonnant de constater que l'homme des succès de Benetton, Ferrari, BrawnGP et Mercedes soit un homme fort convoité dans le paddock.

Avec Honda sur le retour chez McLaren (et avec qui il collabora très étroitement dans le passé) ou encore son ancien team Ferrari ayant besoin d'un grand organisateur disposant d'une vision globale pour remettre le train en marche, Brawn est un homme sollicité. Ajoutez à cela la FIA, où la vision d'un Brawn, partenaire du Président Todt chez Ferrari, pourrait permettre à la F1 de maintenir un cap durable sur les lignes sportives et techniques (tout en gardant le contrôle des coûts en tête), et les destinations possibles –si tant est que l'homme se cherche un projet - ne manquent pas.

Selon un retour persistant de nombreuses sources du paddock, une offre Ferrari aurait été déclinée par Brawn, même si Marco Mattiacci dément publiquement avoir contacté le Britannique, tout en concédant l'avoir rencontré à Maranello.

"Je vis une vie très différente, cette année", décrit Brawn à Auto Motor und Sport. "Et ça fait du bien".

"Ma visite à Maranello, en mai, était de nature purement privée", insiste le principal intéressé. "Nous avons un peu parlé des 'et si…', mais rien de sérieux. Comme il n'y a pas de discussions, je n'ai pas de pensées dans ce sens" [de rejoindre Ferrari, ndlr].

Ne jamais dire jamais

Brawn, qui avait déjà pris une année sabbatique dans le passé, tient à sa liberté et au fait de passer du temps en famille à l'âge de 59 ans. Féru de pêche en eau douce, le Britannique comble sa passion et vit loin du rythme frénétique et des voyages imposés par le calendrier F1.

"Il faut donner du temps à Marco Mattiacci pour qu'il puisse prouver ce qu'il peut faire. Je ne suis pas en contact avec Ferrari et je ne cherche pas activement de nouveau rôle en Formule 1. Il ne faut jamais dire jamais, car on ne sait jamais quelles options peuvent se présenter, mais pour le moment, je poursuis des intérêts extérieurs au sport, pour lesquels je n'avais jamais le temps auparavant".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités