Brembo de nouveau dédouané de l'accident à Hockenheim

L'équipe Mercedes et de nombreux observateurs avaient été rapides à pointer du doigt Brembo, fournisseur des disques de freins de Lewis Hamilton, lors de la sortie de piste du Britannique lors de la séance de qualifications du Grand Prix d'Allemagne

L'équipe Mercedes et de nombreux observateurs avaient été rapides à pointer du doigt Brembo, fournisseur des disques de freins de Lewis Hamilton, lors de la sortie de piste du Britannique lors de la séance de qualifications du Grand Prix d'Allemagne.

Comme ToileF1 l'avait immédiatement détaillé dans une analyse des circonstances, le fait de pointer une défaillance d'un produit de la marque italienne semblait néanmoins un rempart facile ou un manque de compréhension des accusateurs, et chassait l'attention d'un autre type de problème vers la marque traditionnellement utilisée par le Champion du Monde chez Mercedes.

Depuis, une longue enquête interne en totale coopération entre Mercedes et Brembo a lieu. Une première communication avait été proposée le 25 juillet,

dégageant la responsabilité du fournisseur

, le team expliquant "qu’il n’y a aucune évidence d’une raison unique de casse" et évoquant "des facteurs multiples", une façon élégante d'expliquer qu'un facteur externe à la qualité du produit était responsable, contrairement à ce qui avait été communiqué à la hâte par plusieurs représentants de l'équipe, et à la grande stupéfaction de Brembo.

Nouvelles précisions

En, Belgique, Mercedes et Brembo ont une nouvelle fois mis le dossier sur la table, chassant une nouvelle fois la responsabilité de Brembo dans cet incident, et prenant sa part de responsabilité, mentionnant une mauvaise compatibilité entre les composants maison de l'auto et le produit Brembo.

"Tout d'abord, les deux parties sont maintenant en mesure de confirmer que la qualité du matériel du disque n'a pas été un facteur de contribution [à la défaillance]. Une analyse intense et des expérimentations ont montré que l'interaction spécifique entre la structure du matériel du frein en question et le montage de frein de la F1 W05 Hybrid était la nature de la défaillance".

L'équipe n'a pas communiqué sur une possible défaillance du système de restitution d'énergie, qui assure une grande partie du freinage cette saison, et dont le "burnout" peut être imputable au pilote.

Le team a quoi qu'il en soit réagi pour que ces ennuis ne se reproduisent plus.

"Des contre-mesures ont déjà été appliquées sur la géométrie des deux disques et sur le montage, pour s'assurer qu'il n'y ait pas de répétition de cette défaillance".

Hasard du timing des déclarations ou pas, c'est avec

un mauvais feeling avec le système de freinage

que Lewis Hamilton a détaillé ses difficultés à négocier le premier virage dans ses deux tours lancés des qualifications du Grand Prix de Belgique.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités