Formule 1
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
62 jours

La F1 doit viser le niveau de compétitivité de l'IndyCar

partages
commentaires
La F1 doit viser le niveau de compétitivité de l'IndyCar
Par :
6 mai 2020 à 11:34

Le PDG de McLaren, Zak Brown, estime que la Formule 1 devrait se fixer comme objectif d'atteindre le niveau de compétitivité rencontré en IndyCar, offrant plus de résultats surprises.

La révolution réglementaire initialement prévue en 2021 et qui entrera finalement en vigueur en 2022, au moins pour sa partie technique, avait parmi ses objectifs de réduire l'écart de performance entre les écuries, avec l'aide d'un plafond budgétaire qui sera lui bien en place à partir de l'année prochaine.

Lors des six dernières saisons, seules trois écuries ont remporté des courses, à savoir Mercedes qui a empoché tous les titres en jeu, Ferrari et Red Bull, et la dernière victoire d'une structure en dehors de celles-ci remonte au GP d'Australie 2013 gagné par Lotus. En comparaison, en IndyCar, 11 équipes différentes ont remporté des épreuves lors de la même période. 

Lire aussi :

S'exprimant en exclusivité pour Motorsport.com dans le cadre des interviews de la série #thinkingforward, le patron de McLaren, Zak Brown, souhaite que la F1 puisse atteindre le niveau de compétitivité globale de l'ensemble du plateau de l'IndyCar, qui donnerait alors plus de chances aux écuries de milieu de peloton de pouvoir se battre pour des podiums voire des victoires.

"Je pense que le produit sur la piste de l'IndyCar est le point où nous voulons que la Formule 1 se situe du point vue de la concurrence. Pas d'un point de vue technique, ne vous méprenez pas : la Formule 1 est la Formule 1, l'IndyCar est l'IndyCar. Ce que je veux dire par là, c'est que vous avez 17 courses, les grandes équipes gagnent toujours les championnats, mais vous avez trois ou quatre vainqueurs surprises par an."

"Donc quand vous vous présentez au Grand Prix de Detroit, vous avez en quelque sorte une idée de qui va gagner. Mais il pourrait s'agir d'une dizaine de pilotes, et non de quatre ou cinq, donc c'est le double. Vous pouvez dire que '10 à 15' de ces pilotes peuvent gagner de façon surprenante deux ou trois fois par an. Cela n'arrive jamais en Formule 1. Je ne me souviens pas de la dernière fois où il y a eu un vainqueur surprise d'un Grand Prix."

"Si nous pouvons resserrer la concurrence, je pense que les grandes équipes gagneront quand même les championnats. Mais nous ne devrions pas avoir à faire face à un chaos total pour obtenir une victoire surprise. Ce devrait peut-être être en raison d'un mauvais arrêt au stand ou d'une mauvaise journée, et non d'un carnage total qui donne un vainqueur surprise à la course."

Quant à Ross Brawn, manager sportif de la F1, il a fait écho aux propos de Brown tout en réaffirmant que le Règlement Technique entrerait bien en vigueur en 2022. "Une bonne équipe de milieu de terrain devrait pouvoir signer des podiums, peut-être une victoire, et elle devrait faire un petit bénéfice", a-t-il expliqué pour Sky Sports. "Si nous y parvenons, alors l'avenir sera très durable. Avec les voitures que vous avez maintenant, elles sont si complexes, plus vous dépensez, plus vous allez vite, et nous devons niveler les choses."

"Nous devons maintenir l'intégrité de la F1. C'est un sport, donc il faut que les meilleurs gagnent. Mais je pense que nous aurons une forme de course plus compétitive à l'avenir avec les nouveaux règlements, avec ces nouvelles voitures. Elles ont été reportées d'un an, mais elles arriveront assurément en 2022."

Article suivant
LIVE : Suivez Norris lors du Supercars All Stars Eseries

Article précédent

LIVE : Suivez Norris lors du Supercars All Stars Eseries

Article suivant

Alonso : Les plans pour 2021 sont "plus ou moins" décidés

Alonso : Les plans pour 2021 sont "plus ou moins" décidés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar
Auteur Fabien Gaillard