Ecclestone est toujours opposé au moteur V6 hybride

Il y a quelques semaines, Bernie Ecclestone avait proposé une Formule 1 avec deux types de moteurs différents, des V6 et des V8.

Il est de notoriété publique qu'Ecclestone n'apprécie pas les moteurs hybrides actuels, et sa proposition aurait permis à certaines écuries d'utiliser des moteurs plus bruyants et moins chers, validant deux objectifs du grand argentier de la Formule 1.

Cependant, le Groupe Stratégique a rejeté cette proposition jeudi dernier, au grand dam d'un Ecclestone qui, encore et toujours, tire à boulets rouges sur les V6 turbo de l'ère actuelle, dans les colonnes d'Autosprint.

"Je veux changer beaucoup de choses," déclare le Britannique. "Aujourd'hui, nous avons une formule où les moteurs sont la chose la plus importante. Je ne pense pas que la F1 devrait avoir des moteurs si compliqués."

Les unités de puissances actuelles peuvent-elles être adaptées aux modèles de série ?

La Formule 1 est souvent vue comme un laboratoire expérimentant des nouvelles technologies qui sont, par la suite, intégrées aux modèles de série. Cependant, Ecclestone affirme que ce n'est pas le cas des V6 turbo.

"J'ai un ami que je ne nommerai pas mais qui travaille pour un gros manufacturier, qui m'a dit que les solutions techniques sur les moteurs hybrides actuels ne seront jamais utilisés sur les voitures de route."

Aussi l'Anglais tire-t-il une conclusion très simple : selon lui, ces unités de puissance ne sont d'aucune utilité pour la Formule 1.

"Ces moteurs n'aident la Formule 1 d'aucune façon. Ils n'améliorent pas le spectacle, ils n'aident pas les équipes à trouver des sponsors et des investisseurs. Les équipes doivent les payer beaucoup plus qu'avant. Bien sûr, c'est possible d'utiliser des moteurs différents qui sont moins chers mais avec la même performance, mais les manufacturiers ne le veulent pas," conclut-il avec ironie.

Vidéos : Inside Grand Prix Monaco - Episode 1 - Episode 2

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags ecclestone, moteurs, unités de puissance, v6, v8