Gêné par Vettel, Ricciardo passe près du podium

Daniel Ricciardo court encore après le premier podium (validé) de sa carrière

Daniel Ricciardo court encore après le premier podium (validé) de sa carrière. L’Australien, parti second aujourd’hui sur la grille de départ du GP de Chine, n’aura pas pu y parvenir cette fois, ralliant l’arrivée à une quatrième position toutefois satisfaisante en ce sens qu’elle fut acquise en prenant le meilleur sur un Vettel en délicatesses avec sa RB10.

Attaquant jusqu’à la fin pour tenter de placer Alonso sous pression, Ricciardo n’a pu conclure sur le podium, mais se réjouit du fait d’avoir pu basculer sur une stratégie à deux arrêts en dépit d’un plan initial en trois, amenant par ailleurs le team à demander à Vettel de faire place par radio. Une sollicitation à laquelle le Champion du Monde mit un certain temps à répondre… Perdant deux tours clairs derrière son équipier, Ricciardo n’aura pu porter d’attaque directe sur Alonso, et le fait comprendre de façon très diplomatique.

"Avec un tour de plus, j'aurais pu me rapprocher d'Alonso ; en tout cas, en deux tours, j'aurais tenté quelque chose, clairement. On doit juste continuer d'essayer, et à chaque course j'ai de plus en plus faim pour enfin obtenir ce premier podium".

Ce sera à Vettel de hausser son niveau de jeu pour pouvoir calmer cette pression montant depuis l'autre côté du garage.

"Je me sens très bien dans l'équipe, qui me laisse piloter comme je l'entends. La voiture me convient donc je me concentre sur le pilotage. Je suis sûr que Sebastian ne sera pas heureux de son résultat mais je suis sûr qu'il continuera à me parler : il va simplement travailler plus dur pour voir où s'améliorer en Espagne. Je ne suis pas sûr qu'il m'ait laissé passer pour être honnête, j'ai plongé dans le premier virage, je ne sais pas s'il avait trop de vitesse ou s'il m'a laissé passer."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités