Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
26 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
75 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
88 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
110 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
131 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
145 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
159 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
187 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
194 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
208 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
215 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
243 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
250 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
264 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
278 jours

Scandale du dopage : le GP de Russie ne se sent pas menacé

partages
commentaires
Scandale du dopage : le GP de Russie ne se sent pas menacé
Par :
9 déc. 2019 à 15:30

Les organisateurs du Grand Prix de Russie se disent confiants quant à l'avenir de l'épreuve, alors que des sanctions sportives sans précédent viennent de frapper le pays.

Ce lundi, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a prononcé des sanctions de grande ampleur à l'encontre de la Russie, faisant suite à une récidive concernant des triches et des falsifications de contrôles antidopages. Parmi les sanctions figure notamment l'interdiction d'accueillir des événements sportifs internationaux majeurs pendant quatre ans. Cela s'applique à toutes les instances considérées comme organisatrices d'un événement majeur, ce qui est le cas de la FIA si l'on se réfère aux documents de l'AMA.

Cependant, la sanction prise aujourd'hui précise également qu'il existe des exemptions, sous conditions, notamment lorsque l'organisation d'un événement a déjà été conclue et en l'existence de clauses contractuelles, ce qui serait le cas du Grand Prix de Russie de Formule 1.

Lire aussi :

La Russie dispose de 21 jours pour fait appel des mesures décrétées à son encontre, auquel cas l'affaire sera portée devant le Tribunal arbitral du sport. En l'état, les promoteurs du Grand Prix de Russie ont publié un communiqué pour se montrer rassurants. Ils assurent que l'épreuve ne peut pas être annulée et que le contrat en place ne peut pas être dénoncé.

"Le contrat pour la manche russe du Championnat du monde de Formule 1 a été signé en 2010, bien longtemps avant les investigations de l'AMA", souligne la société Rosgonki, organisatrice du Grand Prix. "Il est valable jusqu'en 2025, et la manche russe figure au calendrier sportif international de la FIA pour 2020."

"Si, après appel, la formulation employée par l'AMA concernant l'annulation d'un événement majeur – le fait que cela doive être possible d'un point de vue légal comme pratique – reste la même et s'applique au Grand Prix de Russie de Formule 1, il n'y aura alors aucune possibilité légale et technique d'annuler et de réassigner le Grand Prix de Russie à un autre pays. Nous sommes confiants quant au fait que le Grand Prix de Russie aura lieu en 2020 et lors des années à venir. Nous invitons tout le monde à Sotchi et les ventes de billets battent leur plein."

Par ailleurs, les athlètes russes qui démontrent respecter les règles antidopages sont autorisés à concourir après application des sanctions, mais sans porter les couleurs de la Russie. La FIA n'a pour le moment pas précisé si et comment il pourrait y avoir une implication de cette sanction pour ses compétitions. 

Article suivant
Renault "exaspéré" par le maintien de la règle sur les pneus de Q2

Article précédent

Renault "exaspéré" par le maintien de la règle sur les pneus de Q2

Article suivant

Verstappen a bouclé la meilleure saison de sa carrière

Verstappen a bouclé la meilleure saison de sa carrière
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie Billets
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Basile Davoine