Grosjean : Nous avons une bonne compréhension de la voiture

Deux performances au sommet de suite pour le « Français volant », cette semaine

Deux performances au sommet de suite pour le « Français volant », cette semaine. Nous avons discuté avec Romain de la signification de ces résultats, de la définition des bons réglages et du calendrier des tests cette année.

Romain, meilleur temps pour la deuxième journée de rang. Mais cela a-t-il une vrai signification ?

"C’est toujours agréable de voir la voiture bien se comporter et rester au sommet des chronos. Mais en fin de compte, personne n’est venu ici pour faire le meilleur tour, ce n’est pas l’objet. La Formule 1 est une course au développement permanente et les tests sont la clé de cette course. Cette semaine offrait une chance à chacun d’expérimenter des choses sur les voitures et par conséquent, il ne faut pas accorder plus d’importance que cela aux chronos."

Personnellement, ces deux jours vous ont-ils été utiles ?

"Plus vous passez de temps au volant, plus vous avez de réponses pour améliorer les réglages de la voiture… et pour la piloter au mieux ! Le circuit du Mugello est très différent de ceux que nous pratiquons au cours de la saison mais c’est toujours profitable d’aligner des tours et j’ai vraiment bien aimé ce tracé. Il est très rapide et, même si je le connaissais déjà, c’était encore plus plaisant avec la E20 !"

Du point de vue de l'équipe, pourra-t-elle en tirer les bénéfices ?

"Absolument. Pendant les week-ends de courses, à cause du temps et de la quantité de pneus limités, nous ne pouvons pas tester beaucoup de choses. Ici, nous avons eu l’opportunité de tester des réglages et des éléments qui nous permettent de mieux comprendre la voiture et, je l’espère, de la rendre plus performante sur la suite de la saison. Il existe toujours des domaines qu’il est possible d’améliorer et c’est vrai pour toutes les équipes. Aussi chaque moment en piste nous aide à atteindre cet objectif."

Que pensez-vous des essais en cours de saison ? Souhaiteriez-vous en avoir plus, moins ou a-t-on trouvé le bon équilibre ainsi ?

"Si je le pouvais, je roulerais tout le temps ! Je pense que la solution actuelle est bonne. C’est important de faire beaucoup de kilomètres en avant-saison parce que les voitures sont nouvelles. Il faut vérifier que tout fonctionne bien et essayer de définir une bonne base de réglages avant les courses. D’un autre côté, cela nous donne le temps de travailler sur des développements qui ne seraient peut-être pas allés dans le même sens au début de l’année, avant que nous ayons réuni les informations des quatre premières courses. Alors je crois que nous avons le bon équilibre aujourd’hui."

Le travails de cette semaine vous donne-t-il une bonne base de réglage pour Barcelone ?

"Comme je l’ai dit, ce circuit est très différent des autres. Alors il est difficile de savoir à quel point un bon réglage ici sera efficace ailleurs. Le principal est que nous avons maintenant une bonne compréhension de la voiture. Nous pouvons associer cela avec les informations retirées des quatre premières courses pour être, je l’espère, immédiatement performants lors de la prochaine course."

Par Lotus F1 Team

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités