Haas espère boucler le deal moteur dans le mois

Gene Haas a décidé de donner une identité très américaine à son équipe, dont les installations seront basées aux USA, en dépit des possibles difficultés de recrutement et de logistique que cela pourrait représenter

Gene Haas a décidé de donner une identité très américaine à son équipe, dont les installations seront basées aux USA, en dépit des possibles difficultés de recrutement et de logistique que cela pourrait représenter. Mais l’idée n’a pas toujours été de s’installer Outre-Atlantique, et le rachat d’un team existant a été considéré, annonce Autoweek.

« Nous avons un peu considéré acheter un team -je dirais il y a presque un an-, mais nous sommes retrouvés avec beaucoup de problèmes complexes devant être résolus, et globalement, vous vous retrouvez à dépenser plus d’argent qu’en commençant d’une page blanche. Nous pensons donc réellement que c’est la meilleure façon de le faire. Le compromis est que je pense que ça prendra un peu plus longtemps à se faire », explique Haas.

Haas a réalisé un recrutement important en la personne de Guenther Steiner, ancien Directeur Technique de Red Bull Racing. Il coordonnera les opérations de Recherche et Développement depuis la base de Charlotte, en Caroline du Nord.
Haas prépare le terrain actuellement en négociant de nombreux contrats avec différents partenaires techniques. Bien entendu, le plus important d’entre eux concerne l’unité de puissance. Haas a un penchant pour le bloc Ferrari.

« Nous en sommes proches. Au début de l’année, certaines équipes avaient du mal avec leurs nouveaux packages et ils n’avaient pas vraiment le temps de discuter. Nous espérons disposer d’un contrat ferme dans les mains dans le courant du mois prochain. Nous voulons nous assurer du fait que nous faisons ça bien, car ce sera plus qu’un deal de motorisation et de transmission. Nous espérons également entrer en

partenariat technologique

».

Haas dispose d’un droit d’entrée FIA pour la saison 2015 mais a d’ores et déjà annoncé que sa première saison serait l’exercice 2016. « Nous avons une année de plus pour acquérir l’équipement dont d’autres équipes se débarrassent. Beaucoup de choses que l’on ne trouve pas exactement sur catalogue, et que l’on achète ! », conclut Haas.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités