Hamilton : "La F1 est plus amusante sans l'antipatinage"

Les essais qui se déroulent cette semaine à Jerez permettent aux pilotes de s'acclimater aux modifications du règlement concernant les aides électroniques au pilotage

Les essais qui se déroulent cette semaine à Jerez permettent aux pilotes de s'acclimater aux modifications du règlement concernant les aides électroniques au pilotage.

En piste au volant de la MP4-22, Lewis Hamilton a apprécié la suppression du contrôle automatique de la traction. Selon lui, l'interdiction de cet apport électronique constitue "un retour à la normale".

"Je préfère grandement la voiture sans antipatinage. Pour être honnête, je me sens plus à l'aise sans le contrôle de la traction. Cette année, bien les monoplaces étaient géniales à conduire, piloter avec l'antipatinage était moins naturel pour moi."

"Je souhaitais m'en servir le moins possible, par contre l'équipe voulait que je l'utilise au maximum. Je trouve que c'est plus amusant. C'est plus difficile à contrôler mais c'est le sport automobile, puis regarder en GP2, c'est ce que nous faisions."

Autre nouveauté durant ces essais hivernaux, les écuries sont autorisés à chausser des pneumatiques lisses. Même si le britannique devra attendre le mois prochain avant de rouler dans ces conditions, il a hâte de se remettre au travail.

"Je n'ai pas encore essayé les slicks. Je les testerai en janvier et je suis impatient de le faire," ajoute le vice-champion du monde 2007.said.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Type d'article Actualités