Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
EL1 dans
16 Heures
:
57 Minutes
:
12 Secondes
11 sept.
Prochain événement dans
35 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
23 oct.
Prochain événement dans
77 jours
31 oct.
Prochain événement dans
85 jours

Il y a 10 ans : Quand Montagny gagnait en World Series

partages
commentaires
Il y a 10 ans : Quand Montagny gagnait en World Series
26 avr. 2013 à 17:00

Refuge de nombreux jeunes talents, les Superfund World Series by Nissan sont devenues au fil des années la niche marketing désormais connue sous le nom de World Series by Renault, proposant des weekends spectaculaires réunissant plusieurs disciplines d’accès vers la F1, comme la Formule 3

Refuge de nombreux jeunes talents, les Superfund World Series by Nissan sont devenues au fil des années la niche marketing désormais connue sous le nom de World Series by Renault, proposant des weekends spectaculaires réunissant plusieurs disciplines d’accès vers la F1, comme la Formule 3.5, la Formule Renault 2.0 ou encore la Mégane Trophy.

Aujourd’hui consultant F1 pour Canal +, Franck Montagny fut l’un des lauréats de la discipline, avant de monter vers la F1 où il fut l’un des artisans des titres mondiaux de Renault et Fernando Alonso dans l’ombre du rôle de pilote essayeur. Le Français pilota également pour Jordan, Super Aguri et Toyota. Il connut ensuite une reconversion réussie en endurance, où il fut l’un des cadres de l’équipe Peugeot Sport.

Il y a 10 ans, en 2003, FKM obtint 4 poles et 9 victoires en 17 courses, remportant le titre de champion World Series ; son second après le titre 2001. En ce même 26 avril, Montagny signait il y a une décennie déjà la pole du weekend World Series by Nissan, sur le tracé de Zolder, par malgré des conditions météo humides.

Pilotant pour l’équipe Gabord Competition, Montagny avait ce weekend-là délivré une performance de premier plan, prenant le pas sur une plateau constitué de nombreux noms connus de la F1, comme Marc Géné, Heikki Kovalainen, Enrique Bernoldi, ou encore Narain Karthikeyan en course 2 (Marc Géné s’était imposé sur la première manche).

Vidéo : A la découverte du personnel Renault Sport F1

Article précédent

Vidéo : A la découverte du personnel Renault Sport F1

Article suivant

Un plateau relevé sur le GT Tour 2013

Un plateau relevé sur le GT Tour 2013
Charger les commentaires