Kobayashi mécontent de sa situation chez Caterham

Kamui Kobayashi se dit mécontent de la façon dont l'équipe Caterham a troqué son baquet pour y mettre d'autres pilotes

Kamui Kobayashi se dit mécontent de la façon dont l'équipe Caterham a troqué son baquet pour y mettre d'autres pilotes. Lors du Grand Prix de Belgique, le pilote japonais a été remplacé par André Lotterer. Les bruits annonçaient Roberto Mehri à sa place en Italie mais ce dernier a eu des difficultés à

obtenir sa Super Licence avant la course

.

"Ce n'est pas une situation facile", indique le pilote Kobayashi à Autosport. "Je suis ici pour la course, mais en regardant les deux dernières semaines, je pense que c'est quelque chose de plus politique que sportif".

"Nous avons eu des pourparlers avec des avocats et c'est ce que nous avons en ce moment. J'ai un contrat", souligne Kamui Kobayashi. "Je suis un pilote Caterham et ça ne dépend pas de moi. S'ils me disent de faire du simulateur, je fais du simulateur ; s'ils medisent de rester chez moi, je reste chez moi ; s'ils me disent que je cours, je cours. Bien sûr, je ne suis pas heureux, mais ceci [la situation], je ne peux pas l'éviter."

Au moment de Spa, Kamui Kobayashi a appris tardivement qu'il ne participerait pas au week-end de course, sans savoir pourquoi. "Avant Spa, j'étais à l'usine, nous avons fait un travail de simulation, j'étais prêt pour la course", déclare le pilote japonais. "Mais juste avant de partir pour Spa, ils ont décidé que je ne participerai pas la course".

Le pilote Caterham avait tout de même fait le déplacement dans les Ardennes, sans se montrer sur le circuit. Quant à son avenir après Monza, il reste incertain. "Je ne connais pas vraiment la situation. Les choses ne sont pas claires".

Kamui Kobayashi ne sait pas si la situation aurait été plus favorable pour lui si Tony Fernandes avait conservé l'équipe, qui a changé de mains au début de l'été. "C'est difficile à comparer, la situation est différente. Si la direction n'avait pas changé, peut-être que l'équipe ne serait plus sur la grille. S'ils veulent survivre, ils doivent faire quelque chose et je pense que c'est ce qu'ils font".

"Je pense que nous devons chercher d'autres possibilités, mais nous allons voir ce que nous pouvons faire", conclut le pilote japonais.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes André Lotterer , Kamui Kobayashi
Type d'article Actualités