L'épopée américaine de Takuma Sato

Depuis sa tentative infructueuse de revenir en F1 en 2009 chez Toro Rosso, Takuma Sato s'est tourné en 2010 vers l'IndyCar, et non seulement le pilote japonais se plait aux USA, il devient l'un des meilleurs de la discipline !Après deux années difficiles chez KV Racing Technology, Sato a enfin accroché son premier podium en 2012 pour le compte de l'écurie de la légende Bobby Rahal, vainqueur des 500 miles d'Indianapolis en 1986

L'épopée américaine de Takuma Sato

Depuis sa tentative infructueuse de revenir en F1 en 2009 chez Toro Rosso, Takuma Sato s'est tourné en 2010 vers l'IndyCar, et non seulement le pilote japonais se plait aux USA, il devient l'un des meilleurs de la discipline !

Après deux années difficiles chez KV Racing Technology, Sato a enfin accroché son premier podium en 2012 pour le compte de l'écurie de la légende Bobby Rahal, vainqueur des 500 miles d'Indianapolis en 1986.

C'est justement lors de la classique du mois de mai que Sato a gagné en popularité aux Etats-Unis. 2e à l'entame du dernier tour de course, il tente de déborder Dario Franchitti dans le premier virage mais part en tête-à-queue et frappe le mur.

Un favori du public est alors né, son style agressif se mariant tout à fait avec l'optique américaine du pilotage, où les pilotes aux gros coeurs ont toujours été appréciés.

Sato dispute la saison 2013 au sein de l'écurie d'AJ Foyt, la forte tête du paddock, pour une association plutôt inattendue mais pour le moment réussie ! En effet, à St Petersburg Sato était parti de la 2e position avant de termine 8e après plusieurs problèmes, confirmant qu'il fait partie des pilotes les plus rapides de l'IndyCar.

partages
commentaires
McLaren satisfait de la solidarité de Sergio Pérez

Article précédent

McLaren satisfait de la solidarité de Sergio Pérez

Article suivant

Mallya est confiant pour la Chine

Mallya est confiant pour la Chine
Charger les commentaires