La FIA modifie les pénalités moteur avec effet immédiat

Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, réuni vendredi à Mexico, a validé deux décisions qui avaient été soumises la semaine dernière par le Groupe Stratégique F1. 

La première décision concerne le système des pénalités moteur, qui a été modifié avec effet immédiat. La suppression des pénalités à purger pendant la course est ainsi validée. 

Lorsqu’un pilote utilisera un moteur supplémentaire, c’est-à-dire en dehors du quota alloué qui est de quatre pour la saison, il ne pourra être sanctionné qu’en nombre de places. Si toutes les places ne peuvent être purgées, elles seront effacées et non plus transformées en pénalité de temps pendant la course. 

Ainsi, un pilote qui utilise une unité de puissance hors quota ne pourra pas subir une sanction plus forte qu’un départ depuis la dernière place de la grille. 

Moteur supplémentaire pour Honda

La FIA a également ratifié le projet qui offre à tout nouveau motoriste en F1 un moteur supplémentaire pour la saison, portant le quota de 4 à 5 pour sa première année. Cette règle s'applique elle aussi immédiatement. 

Honda est directement concerné par cette nouveauté. Dans les faits, la prochaine fois que Honda utilisera un moteur neuf sur la monoplace de Fernando Alonso ou de Jenson Button, aucune pénalité ne sera appliquée. 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags honda, moteur, pénalité