Formule 1
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
4 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
17 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
32 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
39 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
53 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
67 jours

Les carburants en Formule 1

partages
commentaires
Les carburants en Formule 1
27 août 2013 à 15:15

La Formule 1 possède l’une des régulations les plus strictes en matière de sports mécaniques

La Formule 1 possède l’une des régulations les plus strictes en matière de sports mécaniques. Les paramètres chimiques et physiques sont imposés par l’organe directeur du sport, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et ont pour objectif de rendre les développements des carburants de course pertinents pour une utilisation sur route.

Tous les ingrédients chimiques sont minutieusement contrôlés. L'utilisation de certains composants chimiques offrant un surplus de puissance est bannie. En accord avec les règles de la FIA imposées à l’ensemble des écuries, on peut citer par exemple que le carburant Shell V-Power utilisé par la Scuderia Ferrari contient 5,75% en poids d'oxygénant bio.

Une fois développé, un carburant est rigoureusement testé par Shell et Ferrari pour être ensuite soumis à la FIA pour approbation. La FIA peut prélever un échantillon de carburant à tout moment durant un week-end de course. Si un échantillon ne respecte pas le profil pré-approuvé, l’écurie peut risquer la disqualification.

En utilisant une méthode à base de gas chromatographique, les ingénieurs de Shell analysent régulièrement les carburant, en veillant scrupuleusement à ce que celui-ci reste légal et en excellent état durant le week-end de course. En travaillant avec les limites de la FIA, les chimistes de Shell doivent encore exceller et améliorer sans cesse le carburant afin de constamment augmenter la performance de ceux-ci.

L'an prochain, les carburants prendront une place bien plus importante dans le Championnat du Monde de Formule 1. Avec l'arrivée des moteurs V6 Turbo, les monoplaces ne pourront embarquer que 100 kilos de carburant pour couvrir la distance d'un Grand Prix. Un véritable défi pour les ingénieurs du petit monde de la F1, puisque les monoplaces embarquent actuellement pas loin de 150 kilos de carburant.

[Avec Shell]

Article suivant
IndyCar - Power s'impose enfin

Article précédent

IndyCar - Power s'impose enfin

Article suivant

Abiteboul : Le projet 2014 avance bien

Abiteboul : Le projet 2014 avance bien
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Races Boutique