Pirelli - Les mêmes pneus qu'en Hongrie, un usage très différent

La deuxième partie de cette saison 2015 de Formule 1 débute sur l’un des circuits les plus épiques du calendrier.

Le circuit de Spa-Francorchamps se caractérise par une piste de sept kilomètres, de hautes vitesses, un dénivelé conséquent, des courbes rapides et, surtout, une météo très variable.

Pour composer avec cette large palette de contraintes, il est nécessaire de sélectionner les pneumatiques offrant la fenêtre de fonctionnement la plus large possible, et c’est pourquoi Pirelli a nominé les P Zero Blanc medium et P Zero Jaune tendres, la combinaison la plus utilisée depuis le début de l’année. En raison du microclimat qui règne sur la région, les Cinturato intermédiaires et "full pluie" pourraient par ailleurs être très vraisemblablement de sortie.

"Nous apportons à Spa la même combinaison que lors du précédent Grand Prix en Hongrie", explique Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport. "La course à laquelle nous avons assistée fut l’une des plus animées de la saison, mais il faut reconnaître que ces deux tracés sont à l’exact opposé dans leurs caractéristiques".

Tandis que le Hungaroring est étroit et sinueux, Spa se distingue par ses vitesses qui en font l’un des favoris des pilotes. Les contraintes énergétiques sont très importantes et, en raison des différentes forces, diffusés un peu partout dans la gomme.

"La température ambiante étant traditionnellement peu élevée, elle justifie cependant l’usage des soft et des medium qui offrent le meilleur compromis entre performance et longévité. Tout peut se produire à Spa, comme des neutralisations derrière la voiture de sécurité ou les averses impromptues, et il est important d’affiner sa stratégie, mais aussi pour les équipes d’avoir une parfaite lecture du scénario et d’être réactif pour faire face à n’importe quelle situation".

Les 24 Heures de Spa - l’un des évènements les plus importants du calendrier sportif de Pirelli - qui se sont déroulées fin juillet, ont en effet été marquées par un nombre incroyable de changements de leaders, des incidents et des Safety Car dans la seule première partie de course. "Cela souligne l’intensité et le caractère imprévisible de la compétition sur un circuit aussi fantastique que celui-ci", rappelle le Britannique.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Type d'article Actualités
Tags mélanges, pirelli, pneumatiques, pneus