Renault - Red Bull Racing est notre équipe d'usine

Depuis le début de l'été, Renault a revu son approche globale dans sa manière de collaborer avec ses quatre équipes clientes

Depuis le début de l'été, Renault a revu son approche globale dans sa manière de collaborer avec ses quatre équipes clientes. L'arrivée de Cyril Abiteboul au poste de directeur général de Renault Sport F1 a marqué ces profonds changements et le Français a beaucoup œuvré pour un rapprochement avec Red Bull Racing.

Malgré les quatre titres mondiaux conquis entre 2010 et 2013, la relation entre l'écurie de Milton Keynes et Renault a connu quelques soubresauts durant la première partie de saison. La faute à une unité de puissance Renault qui avait pris un sérieux retard sur la concurrence, le Losange semblant également dépassé par le fait de fournir quatre équipes de manière équitable, pendant que Red Bull ne manquait pas de manifester son agacement.

"Renault a essayé de traiter ses quatre clients de manière égale ces dernières années", confirme Abiteboul dans les colonnes du magazine Auto Motor und Sport. "Du point de vue de Caterham, où j'ai travaillé, c'était appréciable. Mais pour Red Bull c'était contre-productif."

----------
Lire aussi :

Renault - Il faut mettre du jaune sur la Red Bull !

----------

Red Bull, figure de proue de Renault en F1

Au début du mois de juillet déjà, il semblait très clair que les choses allaient changer rapidement. Rien n'est encore officiel, mais Renault ne devrait plus équiper Lotus en 2015, pouvant ainsi se concentrer sur trois équipes au lieu de quatre. Surtout, un gros travail de fond a été effectué pour renforcer le partenariat avec Red Bull et en faire définitivement la figure de proue de l'implication de la Régie en Formule 1. C'est ainsi que pour la première fois, Abiteboul n'hésite pas à affirmer haut et fort que Red Bull Racing est désormais "l'équipe d'usine de Renault".

"Red Bull est un fabricant de châssis et c'est là-dessus qu'ils veulent se concentrer", avance Abiteboul. "Le développement d'un moteur est une tâche beaucoup trop complexe pour être mis en place rapidement. Mais c'est vrai qu'il y aura une union plus étroite entre Red Bull et Renault."

Tout n'est pas encore arrêté de manière précise sur la façon dont les deux entités vont travailler à l'avenir, et notamment pour 2015, mais avancer main dans la main est désormais une volonté assumée à la fois par Red Bull et par Renault. "Nous sommes dans le processus de distribution des tâches de la manière la plus efficace possible. La question est de savoir où Red Bull peut nous aider de la meilleure façon. Le plan devrait être décidé au plus tard en octobre."

----------
Lire aussi :

Analyse - Red Bull sert de voiture laboratoire pour Renault

----------

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités