Renault Sport F1 a quitté Jerez avec le sourire

Le nouveau bloc Renault Energy F1-2015 a effectué ses premiers tours cette semaine à Jerez, lors des premiers essais hivernaux

Le nouveau bloc Renault Energy F1-2015 a effectué ses premiers tours cette semaine à Jerez, lors des premiers essais hivernaux. L'unité de puissance Renault qui équipe les châssis Red Bull Racing et Toro Rosso a aisément atteint ses objectifs dans le sud de l'Espagne en réalisant plus de 2.400 km en quatre jours.

Il n'y a pas de comparaison possible avec l'an dernier, lorsque le nouveau V6 turbo du constructeur français avait connu des débuts cauchemardesques à Jerez. L'unité de puissance 2015 est très différente de sa devancière : les batteries, turbocompresseur et moteur à combustion sont autant d'éléments qui bénéficient de profondes évolutions, testées avec succès cette semaine lors des essais.

Comme en témoigne Rémi Taffin, Directeur des Opérations, Renault Sport possède désormais une solide base de travail avant les prochains tests prévus à Barcelone dans deux semaines.

"Nos principaux objectifs ont tous été atteints cette semaine," confie le dirigeant français. "La Toro Rosso a particulièrement bien roulé et le total de kilomètres parcourus à Jerez est représentatif de ce que nous voulons réaliser cette saison. À ce stade, ces 2.400 km nous satisfont amplement."

"Nous avons bien sûr rencontré quelques difficultés, mais elles étaient cette fois liées au fait que nous avons été intransigeants dans nos choix techniques cet hiver. Nous sommes allés le plus loin possible et, par conséquent, certaines pièces connaissent l'un ou l'autre problème de jeunesse. Nous avons beaucoup appris de ce roulage et avons mis en place toutes les mesures pour éviter d'autres problèmes de cette nature."

Taffin confirme par ailleurs

les propos tenus récemment par Cyril Abiteboul

et évoque ainsi les changements effectués au sein de l'entreprise.

"Nous avons remis les compteurs à zéro et cette année, nous avons de nouveaux objectifs plus ambitieux. Notre nouvelle organisation en bord de piste est très efficace, avec un responsable d’exploitation qui supervise les performances moteur au lieu de s’occuper d’un pilote en particulier. Cela rend les choses plus faciles et nous donne la liberté d’investiguer d’autres paramètres de performance."

Rémi Taffin conclut en évoquant les prochaines semaines de travail qui attendent maintenant Renault Sport, à l'heure où personne ne sait vraiment où se situe la concurrence.

"Nous ne savons pas où les autres en sont mais nous atteignons nos objectifs de développement et cela va continuer dans les prochains jours. Nous souhaitons rouler à Barcelone dans une configuration plus proche de celle que nous utiliserons à Melbourne lors de la première manche du championnat, tout en continuant à vérifier la fiabilité de chacun de nos éléments."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso
Type d'article Actualités