Schumacher juge la Formule 1 moins difficile en 2010

Ce week-end à Bahreïn, Michael Schumacher a effectué un retour positif en signant le septième temps des qualifications avant de terminer la course en sixième position, juste derrière son coéquipier Nico Rosberg

Ce week-end à Bahreïn, Michael Schumacher a effectué un retour positif en signant le septième temps des qualifications avant de terminer la course en sixième position, juste derrière son coéquipier Nico Rosberg.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, malgré son problème de visière et ses difficultés à tenter des dépassements, le septuple champion du monde estime que les pneus actuels rendent la Formule 1 plus "facile" que lors de sa dernière saison, en 2006.

"Dans les derniers tours, le soleil était assez bas et mon casque n'était pas comme il faut, donc j'ai dû continuer à corriger cela afin que je puisse bien voir. Mais je n'ai eu aucun problème physique. Je me suis beaucoup entraîné et préparé."

"La course n'a pas été très difficile pour moi. Si vous regardez les chronos, vous pouvez voir que nous sommes beaucoup plus lents que lorsque je pilotais avant," a-t-il été cité dans les colonnes du Guardian.

"C'est à cause des pneus que nous avons maintenant. Il n'est pas possible d'attaquer aussi fort qu'avant, par conséquent c'est plus facile pour le pilote."

Même s'il reconnait devoir adapter son style de pilotage aux pneus avant plus étroits, Schumacher s'est une nouvelle fois dit heureux d'avoir repris la compétition.

"C'était très amusant. Le départ était intéressant, j'ai gagné une position. J'étais un peu inquiet avant la course car je n'avais pas pris de départ depuis quelques temps. Bien sûr, je me suis entraîné durant l'hiver, mais quand vous le faites pour la première fois en course, c'est différent," explique l'Allemand.

"Mais je suis plutôt content de la façon dont ça s'est déroulé. Quand il est devenu clair plus tard dans la course que je ne serais pas en mesure de dépasser, je me suis concentré sur le pilote derrière moi (Jenson Button, ndlr) et j'ai essayé de ne pas faire d'erreurs et de ramener la voiture."

"Je dirais que les pneus sont ce qui a le plus changé depuis la dernière fois que j'ai couru il y a trois ans. Avec mon style de pilotage, je dois améliorer la voiture au point que je m'en sorte mieux avec ces pneus plus étroits à l'avant."

"Je veux que la voiture prenne le virage de la façon dont je pense qu'elle devrait le prendre. C'est quelque chose que nous devons travailler," conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Nico Rosberg
Type d'article Actualités