Un samedi noir pour Marcus Ericsson

Marcus Ericsson ne gardera pas un bon souvenir de ce samedi en ce premier Grand Prix d'Allemagne de sa carrière, loin de là

Marcus Ericsson ne gardera pas un bon souvenir de ce samedi en ce premier Grand Prix d'Allemagne de sa carrière, loin de là.

Les ennuis d'Ericsson ont commencé lors de la troisième séance d'essais libres : le Suédois n'a pas trouvé de réglage qui convienne à sa Caterham CT05, puis un problème hydraulique est apparu à quinze minutes de la fin de la séance... soit à peine deux heures avant le début des qualifications.

"Les EL3 ont été un peu déroutants pour moi", commente un Ericsson un peu désappointé. "Je n'ai pas vraiment pu trouver d'équilibre qui me convienne, puis nous avons eu un problème hydraulique à quinze minutes de la fin de la séance, donc je n'ai pas pu faire de run de performance".

Conséquence : le pilote Caterham n'a pas pu participer aux qualifications et devra donc s'élancer bon dernier lors du Grand Prix. "Les mécaniciens ont travaillé d'arrache-pied pour essayer de le réparer, ce qui est difficile de toute façon mais encore plus sous cette chaleur, mais ils n'y sont pas parvenus", déplore-t-il.

Malgré cette déconvenue, Ericsson reste confiant : il espère tirer son épingle du jeu lors de la course : "Je pense que la course pourrait représenter un progrès par rapport à nos derniers Grands Prix. Dans l'ensemble, la voiture paraît meilleure ici, et si nous pouvons réaliser une course propre, je veux que ce soit la première d'une belle série pour l'équipe".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson
Type d'article Actualités