Vergne espère que Singapour peut "changer les choses" pour son avenir

Flamboyant sixième à Singapour, Jean-Eric Vergne espère avoir marqué les esprits

Flamboyant sixième à Singapour, Jean-Eric Vergne espère avoir marqué les esprits. Non conservé par Toro Rosso à l'issue de la saison, le Français est dans une situation inconfortable, à la recherche d'un baquet pour 2015. Les opportunités ne sont pas nombreuses, d'autant plus que le budget et les soutiens financiers sont devenus extrêmement importants. Un point sur lequel Vergne n'est pas à son avantage, après avoir effectué son ascension en sport automobile à travers le programme Red Bull.

A Singapour, malgré deux pénalités de 5 secondes, JEV est parvenu à s'adjuger la sixième place, pour laquelle il a dû creuser un écart conséquent dans le dernier tour. Profitant de pneus en meilleur état que ceux de ses adversaires, il a surtout démontré sa capacité à dépasser en piste, sur un tracé urbain compliqué.

"Quand vous avez une bonne voiture, vous devez vous montrer, et j'espère que c'est ce que j'ai fait", confie Vergne. "Je crois que j'ai montré mon potentiel. J'ai fait tout ce que je pouvais. Nous verrons si cela peut changer les choses."

Pour Vergne, l'exemple de son ancien coéquipier Daniel Ricciardo, aujourd'hui chez Red Bull, est un motif d'espoir mais aussi un gage pour l'avenir.

"Quand on voit ce que Daniel fait dans une bonne voiture, gagner des courses, je peux faire pareil", assure-t-il. "Quand vous êtes motivé et que vous voulez vraiment un résultat, c'est ce que vous faites. Je l'ai montré par le passé, mais quand vous doublez pour la 13e place on ne le voit pas à la télévision. C'est ce que je fais à l'arrière de la grille. Quand j'ai une bonne voiture c'est ce que je fais aussi. Mais j'ai besoin d'une bonne voiture pour me montrer, et pour que les gens croient en moi."

Dans l'immédiat, Vergne et son entourage continuent de creuser les pistes possibles. Après avoir dit et répété que le simple fait d'être en F1 pour y faire de la figuration ne l'intéresserait pas, il lui faudra continuer à convaincre en maintenant un niveau d'excellence jusqu'à l'issue de la saison.

"Je croise les doigts pour avoir un baquet l'année prochaine, et dans une bonne équipe. Je l'espère vraiment. Nous avons une évolution pour le Japon, je pense que c'est bien pour moi ; je dois attaquer en cette fin de saison en vue de l'année prochaine."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités