Vettel a toujours du mal à accepter la nouvelle ère de la F1

partages
commentaires
Vettel a toujours du mal à accepter la nouvelle ère de la F1
5 mai 2014 à 12:30

Au début de la saison, Sebastian Vettel s’était fait remarquer pour avoir donné son avis de façon très abrupte quand à la nouvelle réglementation technique 2014, utilisant à cette occasion un langage peu apprécié de la FIA pour qualifier les nouveaux moteurs turbos

Au début de la saison, Sebastian Vettel s’était fait remarquer pour avoir donné son avis de façon très abrupte quand à la nouvelle réglementation technique 2014, utilisant à cette occasion un langage peu apprécié de la FIA pour qualifier les nouveaux moteurs turbos. En pleine polémique sur le bruit des moteurs, le quadruple Champion du Monde s’était alors attiré les foudres de Jean Todt. Le Président de la FIA n’avait pas apprécié cette sortie médiatique du pilote allemand, pas nécessairement sur le fond mais davantage sur la forme.

Si Vettel a donc été prié de mettre de l’eau dans son vin, il n’en reste pas moins assez ferme sur ses positions. Il insiste sur le fait que la nouvelle ère de la F1 ne correspond pas pour le moment à ses attentes.

« Nous sommes dans un sport qui est réputé pour être bruyant et dangereux. Nous courrons le risque de perdre l’essence même des sports mécaniques », a-t-il déclaré au magazine allemand Focus.

« Je préfèrerais un V10 ou un V12 avec 1000 chevaux, avec beaucoup de puissance. J’aimerais piloter des voitures qui sont aussi rapides que possible. J’ai besoin d’avoir le sentiment d’apprivoiser un dragon ou une bête. Par rapport à la saison dernière, cette impression a énormément diminué. »

Dominé par son coéquipier Daniel Ricciardo lors des deux derniers Grand Prix, Vettel ne se cache pas pour autant derrière ses responsabilités et reconnait qu’il est actuellement en difficulté au volant de la RB10. « La voiture ne se comporte pas comme je le veux. Au freinage et dans les virages, j’ai un manque absolu de confiance », a-t-il confié.

Prochain article Formule 1
Ayrton Senna, une télémesure au volant

Previous article

Ayrton Senna, une télémesure au volant

Next article

David Coulthard relate l'accident d'avion ayant coûté la vie à ses pilotes

David Coulthard relate l'accident d'avion ayant coûté la vie à ses pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Shop Now , Jean Todt , Daniel Ricciardo Shop Now
Type d'article Actualités