Williams - Le potentiel pour menacer Ferrari et Red Bull

Même si la collecte de points en début de saison fut régulière et riche par rapport à un exercice 2013 bien difficile, Williams voyait le verre à moitié vide avant le Grand Prix d’Autriche

Même si la collecte de points en début de saison fut régulière et riche par rapport à un exercice 2013 bien difficile, Williams voyait le verre à moitié vide avant le Grand Prix d’Autriche. Le team de Grove connaissait en effet la valeur de son package propulsé par le bloc Mercedes, et avait la sensation -à raison- d’avoir laissé filer de grandes occasions de réaliser une importante moisson de points avant que les top teams à la traîne ne développent leur package avec régularité.

De premier team client Mercedes à Rest of the rest?

Fort heureusement pour Williams, l’auto bien née a été dotée de développements efficaces course après course et a permis à ses pilotes de s’afficher de plus en plus : avec la pole position du Grand Prix d’Autriche et une belle bataille en course laissant longtemps les deux autos dans la course pour la victoire, Williams a enfin extrait le potentiel mathématique de son package, et consolide sa position dans le clan des clients Mercedes avec 27 points de plus.

Mais l'ambition de Williams peut être bien supérieure : Ferrari, troisième au championnat, n’est plus qu’à 13 points. On comprend mieux la frustration de Massa en Australie ou au Canada, après avoir perdu de grosses opportunités de poignées de points…

Charge désormais à Williams de mener la vie dure à Ferrari et McLaren -globalement pas dans le rythme- tout en profitant des aléas tout de même réguliers de Red Bull, comme le fait également Force India.

Red Bull et son Talon d'Achille

Le team autrichien demeure plus rapide que Williams sur les tracés privilégiant l’aérodynamique, mais la motorisation laisse cruellement le Taureau Rouge sur le carreau en de nombreuses occasions, et Vettel est désormais sous la menace très régulière de nombreuses pénalités sur la grille pour des changements de pièces sur son unité de puissance, arrivant déjà à la limite acceptable pour l’ensemble de la saison.

En dépit de son avance de 58 points, Red Bull pourrait ainsi vivre une seconde moitié de saison difficile face à Williams, à condition que le team de Sir Frank et de sa fille Claire soit en mesure de régulièrement placer ses deux pilotes dans les points.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités