Wolff - Les points doublés d'Abu Dhabi garderont la lutte ouverte

22 points séparent Nico Rosberg de Lewis Hamilton au Championnat du Monde des pilotes après les 18 points pris par l’Allemand au Canada

22 points séparent Nico Rosberg de Lewis Hamilton au Championnat du Monde des pilotes après les 18 points pris par l’Allemand au Canada. C’est une nouvelle fois à la faveur d’une défaillance mécanique sur la monoplace du quadruple vainqueur 2014 que Rosberg s’est offert un confortable matelas pour poursuivre la gestion de sa quête du titre 2014.

S’il est fort possible que l’Allemand subisse à son tour, un jour ou l’autre, une avarie remettant les pendules à l’heure, Lewis Hamilton ne compte pas sur un tel évènement et calcule tout simplement qu’il lui faudra signer quatre nouveau succès de plus que son équipier pour reprendre la main. En revanche, le Britannique sait également qu’un nouveau problème laissant caracoler Rosberg seul devant porterait une belle estocade à ses espoirs de second titre mondial, et ferait figure de break.

Interrogé concernant les risques de voir le titre filer pour Hamilton, Toto Wolff modère cependant fortement. « Non, je ne dirais pas ça. A combien de courses en sommes-nous cette saison ? Sept. Nous en avons donc encore 13 autres, car [la dernière] a des points doublés ».

Hamilton a bien l’intention de revenir sur Rosberg sans artifices ni problèmes de ce dernier. Pour autant, la donne des doubles points d’Abu Dhabi pourrait avoir un impact, selon Wolff. Dans l’hypothèse d’une domination sans partage de Mercedes durant le reste de la saison, Hamilton ne peut réellement se permettre d’arriver à Abu Dhabi avec plus de 14 points de retard sur son équipier, synonymes d’écart entre la victoire et la seconde place.

« C’est possible. Mais je n’ai pas de doutes quant au fait que nous devons avant tout être précautionneux, sans parler d’une partie facile jusqu’à la fin », poursuit Wolff, observant toujours Red Bull en coin.

« On a pu voir Red Bull inscrire de très gros points au Canada, et l’on peut perdre cette avance assez rapidement. Mais j’imagine qu’entre les deux [Rosberg et Hamilton], ça se jouera en fin de saison avec les points doublés ».

L’armure Mercedes doit en tous les cas être renforcée par le team qui ne se satisfaire pas d’une simple gestion de son avance actuelle, assure l’Autrichien. Les problèmes de fiabilité rencontrés sur les deux voitures à Montréal ont coûté non seulement un possible doublé, mais la victoire tout court.

« C’est bizarre, mais ça montre que même en étant très attentifs à tous les systèmes, on peut encore avoir de petits problèmes, que l’on ne juge pas forcément très importants. Avec tous les programmes et systèmes que l’on a, ça stoppe tout le MGU-K, et on ne peut pas le refaire partir ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités