La FIA renonce à l'interdiction des couvertures chauffantes

Parmi les changements d'ordre technique qui verront le jour pour la saison 2009, la réintroduction des pneus slicks est probablement celui qui attire le plus l'attention

Parmi les changements d'ordre technique qui verront le jour pour la saison 2009, la réintroduction des pneus slicks est probablement celui qui attire le plus l'attention.

Avec le retour de ce type de pneumatiques, la FIA avait également prévu l'interdiction des couvertures chauffantes qui permettent de faire monter la température du pneumatique avant l'entrée en piste de la voiture.

Lors de certains essais privés de cet hiver, Bridgestone a mis à disposition des pilotes une gamme de pneus lisses. D'importantes différences en terme de temps au tour, entre les voitures munies de pneus froids et celles dont les gommes avaient été chauffées, ont alors alerté les pilotes sur les problèmes de sécurité liés au bannissement des couvertures chauffantes.

Le manufacturier japonais, fournisseur unique de pneumatiques en Formule 1 s'est cependant montré confiant de pouvoir proposer des gommes ne nécessitant plus l'utilisation des couvertures chauffantes.

Pour garantir la sécurité des pneus, Bridgestone a même proposé à la FIA une mesure visant à imposer aux équipes une pression minimale des pneumatiques. Mais, de l'avis de nombreuses personnes, cet aspect-là se révèle fort difficile à contrôler.

Finalement, la FIA a donc avoué que le problème de contrôle de la pression des pneus était insurmontable. De plus, du fait que les couvertures chauffantes seront toujours utilisées en essais, la réduction des coûts engendrée par cette mesure ne serait pas suffisante.

Ainsi, le Conseil Mondial a décidé cette semaine d'abandonner le projet d'interdiction des couvertures chauffantes pour la saison prochaine.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Type d'article Actualités