GP2 - Objectifs atteints pour Dillmann à Barcelone

Comme lors des essais collectifs de Jerez, Tom Dillmann était présent cette semaine à Barcelone le temps d’une journée au sein de l’équipe iSport International pour poursuivre sa découverte de la monoplace de GP2 Series

Comme lors des essais collectifs de Jerez, Tom Dillmann était présent cette semaine à Barcelone le temps d’une journée au sein de l’équipe iSport International pour poursuivre sa découverte de la monoplace de GP2 Series.

Le pilote français n’a pas tardé à trouver le bon rythme face à Marcus Ericsson, pourtant bien plus expérimenté que lui dans l'antichambre de la Formule 1. Si le Suédois devançait Dillmann dans la matinée, c'est le champion 2010 de F3 allemande qui a signé le meilleur temps l’après-midi, avec cinq dixièmes d’avance sur Esteban Gutierrez.

"Cette deuxième journée d’essais s’est très bien passée, j’ai donc maintenant deux jours d'expérience en GP2 Series. Ce test avec iSport était dans la continuité de celui de Jerez en termes de travail effectué," a déclaré Dillmann à ToileF1.

"Le matin, j’ai signé le sixième temps sans forcement tirer le meilleur des pneumatiques dans le premier tour. J'ai réalisé mon chrono sur le deuxième tour lancé, par conséquent avec une adhérence moins importante que si je l’avais effectué dès la sortie des stands, mais cela restait très positif. J'ai progressé tout au long de la séance matinale, quinzième puis onzième et finalement sixième à trois dixièmes du meilleur temps de la mi journée."

"En début d'après-midi, nous avons fait une simulation de course d'une quinzaine de tours qui a débuté par un départ et qui s’est terminée par des arrêts au stand. Encore une fois, je me suis grandement amélioré par rapport à Jerez dans cet exercice et j'étais vraiment performant par rapport à mon équipier. Puis, comme tous les autres pilotes, nous avons chaussé le dernier train de pneus neufs lors de la dernière demi-heure. Ayant acquis une certaine expérience, je suis parvenu à arracher le meilleur temps dès le premier tour. Ce chrono m'a permis de devancer mon plus proche poursuivant de cinq dixièmes."

Lors de son premier roulage en GP2 Series à Jerez, Dillmann avait été aligné aux côtés de son compatriote Nathanaël Berthon, qui possède une modeste expérience de la catégorie, mais c’est face à Ericsson que le Français souhaitait se mesurer. Au final, les objectifs fixés par iSport ont été remplis les uns après les autres. Il espère maintenant pouvoir participer à la dernière course de la saison à Abu Dhabi, qui aura lieu à la mi novembre.

"Avant d'arriver à Barcelone, je savais que j'allais pouvoir me mesurer à un pilote de GP2 Series rapide et expérimenté, en la personne de Marcus Ericsson, qui a déjà deux saisons à son actif. L'équipe m'avait fixé pour objectif d'apprendre à Jerez et de montrer que j’avais un certain potentiel. Cette semaine à Barcelone, l'objectif était de montrer ce dont j’étais capable de faire en termes de performances. Mission accomplie. Cette belle performance va m'aider pour être sur la grille à Abu Dhabi."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tom Dillmann , Esteban Gutiérrez , Marcus Ericsson , Nathanaël Berthon
Type d'article Actualités