GP2 - Quaife-Hobbs saisit la victoire à Monza

partages
commentaires
GP2 - Quaife-Hobbs saisit la victoire à Monza
8 sept. 2013 à 11:51

Adrian Quaife-Hobbs a profité du départ pour prendre la tête de la course et gérer son avance tout au long des 21 tours à parcourir, ne tremblant pas face aux menaces de pluie sur la piste de Monza

Adrian Quaife-Hobbs a profité du départ pour prendre la tête de la course et gérer son avance tout au long des 21 tours à parcourir, ne tremblant pas face aux menaces de pluie sur la piste de Monza.

Avant même le départ, Jake Rosenzweig cale et passe par les stands, poussé par les commissaires avant la procédure de départ. Celle-ci voit James Calado caler et repartir en fond de peloton, tandis qu'Alexander Rossi manque son départ.

De fait, Adrian Quaife-Hobbs mène la danse devant Julian Leal, Sam Bird, Alexander Rossi et Tom Dillmann. Stéphane Richelmi passe aux stands après avoir perdu un aileron avant après un contact avec Fabio Leimer et Marcus Ericsson crève à l'arrière, DAMS commence mal sa course.

En tête, Julian Leal se fait attaquer par Sam Bird mais résiste, ce qui permet à Adrian Quaife-Hobbs d'enchaîner les meilleurs tours en course et de s'échapper. Daniel Abt reçoit de son côté un stop and go suite à une erreur de son équipe avant le départ, les roues de l'Allemand n'étant pas fixées convenablement avant le temps imparti.

Des gouttes de pluie intempestives viennent ajouter du piment à la course, le leader étant prévenu de faire attention à certains points de freinage. James Calado, dont la course était fichue, tente un pari et chausse des pneus pluie. Nathanaël Berthon observe un drive through pour avoir poussé son coéquipier Sergio Canamasas hors-piste en début de course.

Alexander Rossi prend ensuite l'avantage sur Julian Leal et Sam Bird alors que les gouttes s'intensifient sur la première chicane. La piste est assez glissante pour que le drapeau jaune et rouge soit agité. Calado repasse par les stands pour chausser à nouveau des pneus slicks, le pari n'a pas été concluant puisque la pluie n'est plus. Stéphane Richelmi a opté pour le même pari et imite le destin du pilote ART GP.

Depuis le début de course, Felipe Nasr et Stefano Coletti se battent au cœur du peloton, bien au-delà des points après leur première course chaotique du samedi, et ont le mérite d'assurer une partie du spectacle. Adrian Quaife-Hobbs s'impose devant Alexander Rossi et Julian Leal.

Sam Bird et Tom Dillmann complètent le top 5 pour Russian Time, tandis que Fabio Leimer, du haut de sa sixième place finale, prend le meilleur tour en course. Rio Haryanto rentre dans les points, tout comme Johnny Cecotto. En queue du top 10, on retrouve Johnny Cecotto et Dani Clos.

Le prochain rendez-vous du GP2 est prévu à Singapour dans une lutte au championnat toujours incertaine, où Sam Bird et Fabio Leimer semblent toutefois lancés dans un duel final.

Article suivant
GP2 - Leimer vainqueur devant Bird à Monza

Article précédent

GP2 - Leimer vainqueur devant Bird à Monza

Article suivant

GP2 - Palmer brille à Singapour

GP2 - Palmer brille à Singapour
Charger les commentaires