Joan Mir s'offre une huitième victoire cette saison

L'Espagnol a battu le record du plus grand nombre de victoires lors d'une saison Moto3 et se rapproche du titre de Champion du monde.

Qui peut donc bien battre Joan Mir ? Le pilote espagnol a fait un nouveau pas vers le titre de Champion du monde Moto3 avec sa huitième victoire de la saison, acquise tout en sens tactique sur le tracé du MotorLand Aragón.

Le pilote de l'écurie Leopard n'a mené que deux boucles d'une épreuve raccourcie à 13 tours (en raison du brouillard, qui a empêché la bonne tenue du warm-up matinal et décalé la programmation), passant le plus clair de son temps en quatrième position mais sachant bondir à l'avant du peloton au moment opportun.

Sur une grille marquée par de multiples pénalités, Joan Mir trouvait sa place en sixième position, à l'extérieur de la deuxième ligne. L'Espagnol ne pouvait rien faire face à son compatriote Jorge Martín, auteur d'une éclatante pole position... avant de chuter !

 

"J'étais premier mais j'attaquais énormément car je m'attendais à faire le record du tour", expliquait Martín, en conférence de presse. "C'était mon objectif aujourd'hui [samedi], mais j'ai trop attaqué et j'ai chuté. Je suis très content de mon rythme."

Dans le même temps, une autre chute, collective cette fois, impliquait notamment le leader du championnat, Joan Mir, ainsi que Fabio Di Giannantonio, qui devait alors se contenter de la 14e position sur la grille. Martín devançait en première ligne Enea Bastianini et Aron Canet, victime lui d'une chute lors de la troisième séance d'essais libres, le samedi matin.

Un sprint de 13 tours

Le dimanche, après un warm-up tronqué par le brouillard, le peloton du Moto3 s'est donc aligné pour une course en format sprint, de 13 tours seulement. Le spectacle proposé par les jeunes loups allait alors se montrer grandiose, un premier peloton d'une quinzaine de concurrents se détachant dès les premiers tours.

Si devant, la lutte pour la tête se résumait dans un premier temps en un duel entre Martín et Bastianini, les deux hommes ont été rejoints par le reste du peloton, dont le leader du championnat, Mir, qui a brièvement pris les commandes au huitième tour.

Pendant ce temps, blotti dans les machines composant le groupe de tête, Fabio Di Giannantonio a entamé une remontée démentielle. Parti 14e, l'Italien pointait dans le top 10 dès la fin du premier tour et s'est invité dans la lutte pour la tête quand Mir s'est emparé du commandement.

Mir joue au "serpent"

Les deux hommes se sont lancé dans une bataille avec Enea Bastianini, Jorge Martín perdant du rythme en fin d'épreuve et se contentant de la quatrième place. Dans le dernier tour, Mir a pris la tête et a alors dû se défendre dans l'avant-dernière ligne droite. Il l'a fait en zig-zaguant, ce que la direction de coursea estimé illégal, décidant de pénaliser le pilote au numéro 36 de six places sur la grille du GP du Japon, à Motegi.

 

Au final, Mir a conservé l'avantage pour 43 petits millièmes sur Di Giannantonio, et 51 sur Bastianini ! "J'ai essayé d'attaquer au maximum, et dans la ligne droite arrière, j'ai un peu bougé, pour que les adversaires ne prennent pas mon aspiration, mais à deux tours de la fin, Fabio l'a aussi fait, donc je pense que c'est OK", se défendait l'Espagnol sur le podium.

Un point de vue qui n'était pas du goût de Fabio Di Giannantonio, qualifiant la manœuvre de son rival de "dangereuse" : "Je voulais être deuxième et dépasser le leader dans le dernier virage, mais avec sa manœuvre assez dangereuse, c'était impossible. Dans la ligne droite, il commençait à faire le serpent, je ne sais pas si c'est dans les règles !"

Quoiqu'il en soit, Joan Mir conserve les 25 points de sa victoire et aborde les quatre dernières manches de la saison avec 80 unités d'avance sur Romano Fenati (dixième dimanche), et 98 sur Aron Canet. Avec 100 points à distribuer, un titre du pilote Leopard Racing dès Motegi est une réelle possibilité...

Moto3 - Aragón - Course
Pos.PiloteMotoÉcart
1 spain Joan Mir Honda 25:57.607
2 italy Fabio Di Giannantonio Honda 0.043
3 italy Enea Bastianini Honda 0.051
4 spain Jorge Martin Honda 0.170
5 spain Aron Canet Honda 0.392
6 united_kingdom John McPhee Honda 0.590
7 spain Marcos Ramírez KTM 0.707
8 italy Dennis Foggia KTM 0.743
9 germany Philipp Oettl KTM 1.168
10 italy Romano Fenati Honda 1.298
11 italy Andrea Migno KTM 1.330
12 spain Juanfran Guevara KTM 1.505
13 japan Tatsuki Suzuki Honda 1.961
14 italy Nicolò Bulega KTM 2.050
15 malaysia Adam Norrodin Honda 2.504
16 japan Ayumu Sasaki Honda 2.539
17 netherlands Bo Bendsneyder KTM 2.659
18 italy Niccolò Antonelli KTM 2.665
19 italy Marco Bezzecchi Mahindra 4.399
20 france Jules Danilo Honda 11.404
21 spain Jaume Masia KTM 14.540
22 south_africa Darryn Binder KTM 14.599
23 italy Manuel Pagliani Mahindra 14.703
24 spain Aaron Polanco Honda 14.859
25 czech_republic Jakub Kornfeil Peugeot 17.595
26 italy Tony Arbolino Honda 17.722
27 spain Albert Arenas Mahindra 21.467
28 japan Kaito Toba Honda 34.646
29 finland Patrik Pulkkinen Peugeot 34.678
  spain Gabriel Rodrigo KTM 5 tours
  italy Lorenzo Dalla Porta Mahindra 6 tours
  thailand Nakarin Atiratphuvapat Honda 11 tours

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Aragón
Sous-évènement Course
Circuit Motorland Aragon
Type d'article Résumé de course