La Catalogne considère son Grand Prix reporté

Le secrétaire général des Sports de la Généralité de Catalogne, copropriétaire du Circuit de Barcelona-Catalunya, considère que le Grand Prix prévu début juin à Montmeló n'aura pas lieu et doit être déplacé au calendrier.

La Catalogne considère son Grand Prix reporté

Alors que les responsables du Championnat du monde MotoGP et les promoteurs de chacun des Grands Prix continuent de négocier, au cas par cas, la suspension des courses à l'approche de leur date, comme les épreuves de Jerez et du Mans, le responsable des sports de la Généralité de Catalogne considère déjà comme acquis que l'épreuve de Montmeló, prévue pour le 7 juin, sera reportée. Si la course catalane est repoussée, cela devrait logiquement signifier également un report du Grand Prix d'Italie, prévu le 31 mai.

Le secrétaire général des Sports du gouvernement catalan, Gerard Figueras, espère cependant que le Grand Prix de Catalogne sera inscrit au calendrier : "À ce jour, la décision d'annuler les deux courses n'a pas encore été prise, mais nous attendons qu'elles soient replacées au calendrier", a-t-il expliqué au site internet l'Esportiu, faisant référence aux Grands Prix MotoGP et de Formule 1.

Lire aussi :

La pandémie mondiale de COVID-19 force les organisateurs de sports mécaniques et de sports en général à revoir leurs calendriers quasiment au jour le jour. Si toutes les manches MotoGP jusqu'au Grand Prix de France sont pour le moment reportées (ou annulée dans le cas du Qatar), aucune décision officielle n'a été prise concernant l'Italie et la Catalogne.

Après la manche disputée dans la région de Barcelone, les Grands Prix d'Allemagne (21 juin) et des Pays-Bas (28 juin) paraissent particulièrement menacés. Le Grand Prix de Finlande, prévu le 12 juillet, l'est lui aussi, étant donné que sa tenue passe par l'organisation d'un test pneumatique auquel plus personne ne s'attend désormais. Si toutes ces manches sont annulées ou reportées, le Continental Circus pourrait se retrouver à Brno le 9 août afin de démarrer une saison forcément tronquée, à condition que la pandémie actuelle soit sous contrôle.

partages
commentaires
Ezpeleta évoque la possibilité d’une saison blanche en 2020

Article précédent

Ezpeleta évoque la possibilité d’une saison blanche en 2020

Article suivant

Garder les motos 2020 pour 2021, peut-être une solution pour Ciabatti

Garder les motos 2020 pour 2021, peut-être une solution pour Ciabatti
Charger les commentaires