Un an après, le circuit de Jerez va de nouveau être resurfacé

partages
commentaires
Un an après, le circuit de Jerez va de nouveau être resurfacé
Germán Garcia Casanova
Par : Germán Garcia Casanova
4 sept. 2018 à 15:00

En pleine polémique sur les problèmes de drainage du nouvel asphalte de Silverstone durant le dernier Grand Prix de Grande-Bretagne, qui a fini par être annulé, Jerez a annoncé qu’un nouveau revêtement serait posé sur son tracé.

Vue d'ensemble du circuit de Jerez
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jack Miller, Pramac Racing
Le public
Le départ
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jorge Lorenzo, Ducati Team

En juillet 2017, le circuit de Jerez a entamé des travaux de resurfaçage. Un an plus tard, le tracé espagnol continue de tenir ses engagements pour remédier aux imperfections de la piste détectées par les pilotes lors de la dernière édition du Grand Prix d’Espagne de MotoGP.

Le sujet des resurfaçages est devenu un cheval de bataille du MotoGP. Rares sont en effet les circuits qui ne se sont pas livrés à ce processus au cours des derniers mois, comme l'ont fait récemment les tracés de Sepang, de Spielberg, Barcelone, Silverstone, et donc également Jerez l'an dernier.

Lire aussi :

Bien que la majorité de ces modifications aient été couronnées de succès, les travaux réalisés à Sepang ont créé beaucoup de polémique. Le tarmac a en effet perdu son habituel grip dans des conditions détrempées, et les systèmes d’évacuation de l’eau présente en piste ont été détériorés.

Mais le plus grand scandale est sans aucun doute venu du resurfaçage de Silverstone. Moins d’un an après les travaux entrepris, ces derniers n'ont pas empêché l’annulation du Grand Prix de Grande-Bretagne. Le nouveau revêtement s’est en effet montré incapable de drainer l’eau accumulée avec la fine pluie tombée sur le circuit britannique.

Jerez tient ses obligations

Le circuit de Jerez a été fortement critiqué en 2016 par les pilotes, qui ont pointé du doigt la perte d’adhérence et l’usure de l’asphalte, qui ont fini de transformer le tracé andalou en piste de patinage.

Les responsables de ce dernier ont entamé les inévitables travaux de resurfaçage en juillet 2017, et cette année le Grand Prix d’Espagne s’est déroulé sans encombre avec le nouveau revêtement.

Lire aussi :

Il n’y a pas eu de critiques de la part des pilotes, qui ont validé le nouvel asphalte avant de courir, même s’ils ont attiré l’attention sur le fait que dans certains virages, la surface présentait des fissures et que certains pans de la piste s’étaient arrachés.

Le mois dernier, la Fédération internationale de motocyclisme a mis en garde les responsables du tracé contre cette détérioration, les incitant à remédier aux imperfections en vue de la prochaine saison, selon le journal local Diario de Jerez.

Les essais de novembre, une date butoir 

Avant cette situation, le tracé a honoré ses obligations et un nouvel asphalte sera posé le mois prochain, juste à temps pour que les pilotes de MotoGP puissent en profiter lors des tests officiels de pré-saison qui s’y dérouleront à la fin du mois de novembre.

Selon Cirjesa (l’entreprise publique qui gère le circuit), les problèmes avec le nouvel asphalte ont été détectés au mois d’octobre de l’année précédente, avec la tenue de compétitions de F2.

Les responsables de l’entreprise ont donc demandé un type de matériel spécifique pour le resurfaçage, qui soit capable de garantir la venue de ce genre de compétition. Un facteur qui pourrait entraîner un surcoût des travaux, toujours selon le Diario de Jerez.

Ce dernier chiffre ainsi à 835'000 euros le coût du resurfaçage du circuit de Jerez réalisé en juillet 2017, alors que les travaux additionnels pour corriger les déficiences actuelles et utiliser de nouveaux matériaux pour supporter le poids des F2 devrait coûter 400'000 euros supplémentaires.

Prochain article MotoGP
Le MotoGP dévoile son calendrier 2019

Previous article

Le MotoGP dévoile son calendrier 2019

Next article

Officiel - Christophe Ponsson chez Avintia en l'absence de Rabat

Officiel - Christophe Ponsson chez Avintia en l'absence de Rabat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Germán Garcia Casanova
Type d'article Actualités