Dani Pedrosa est à une demi-seconde du meilleur temps

Après six semaines passées loin du MotoGP à faire soigner son avant-bras gauche, Dani Pedrosa a repris pied dans la compétition. Il a su garder la tête froide pour progresser calmement et se retrouver, au final, en septième position à seulement une demi-seconde du leader Bradley Smith. Et à moins de deux dixièmes de son équipier Marc Márquez. Presque de quoi bomber le torse.

Une treizième place à un peu plus d'une seconde de la Ducati et Dovizioso le matin, mais à une demi-seconde de la Yamaha de Bradley Smith l'après-midi, synonyme de présence dans un top 10 qui éloigne pour le moment les affres du repêchage, il y avait de quoi sourire du côté de Dani Pedrosa au terme de cette première journée passée au Mans. D'ailleurs, Motosport.com n'a pu que constater un Espagnol quasiment hilare lors d'une conférence de presse aussi roborative que sa prestation du jour.

Ceci dit, il reste encore du chemin à faire : "Je ne me souvenais plus à quel point ces motos étaient rapides et j'ai d'abord eu du mal à contrôler la puissance et l'ouverture des gaz pour gérer le cabrage. La première séance a été difficile. Je me suis souvent fait dépasser! J'ai dû me remettre dans le bain avec toutes les choses que l'on doit faire sur la moto. Mais dès l'après-midi, j'avais de meilleures sensations, même si mon pilotage est encore loin d'être parfait."

Je vais faire soigner mon bras qui a enflé. Demain nous verrons comment ça va évoluer. J'ai surtout fait de courtes séries de tours afin de ne pas trop stresser mon bras

Dani Pedrosa

Reste que ce travail d'adaptation a été pris sur celui de la mise au point pure : "Je n'ai pas beaucoup travaillé sur la moto, j'étais surtout concentré sur moi-même" avoue l'Espagnol. "Je ressens vraiment la fatigue et je vais prendre un gros repos jusqu'à demain. Mon premier tour n'était pas mauvais, mais le second et le troisième ont été plus difficiles. Je vais faire soigner mon bras qui a enflé. Demain nous verrons comment ça va évoluer. J'ai surtout fait de courtes séries de tours afin de ne pas trop stresser mon bras." On rappellera qu'il faut accomplir vingt-huit tours avant de voir l'arrivée du Grand Prix de France.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Sous-évènement Essais Libres Vendredi
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Dani Pedrosa
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Résumé d'essais
Tags blessure, dani pedrosa, france, honda, hrc