GP de France – La meilleure qualification de l'année pour Bradley Smith

Bradley Smith continue son idylle avec le tracé du Bugatti. Une bonne relation qui l'avait déjà amené à se positionner en haut de la feuille des temps lors de la journée du vendredi. Ce samedi, il n'a pas démérité et lors des qualifications accomplies sur une piste qui se remettait de l'averse du début d'après-midi, il a mis le nez dans la bulle pour décrocher sa meilleure performance de la saison dans l'exercice : la sixième.

"Je suis satisfait de me retrouver ainsi sur la seconde ligne car c'était clairement l'objectif affiché lorsque je suis arrivé ici. Cependant, lors de mon meilleur tour, j'ai fait quelques petites erreurs qui m'ont sans doute coûté un chrono dans la limite haute des 1'32." Un commentaire qui en dit long sur la nouvelle assurance du pilote Tech3 qui a dû se contenter d'un 1'33.299 qui reste de bonne facture.

"Je suis tout de même ravi de ce que l'on a accompli jusque là" assure celui qui était monté sur le podium du Grand Prix de France en 2007, du temps de la 125cc. "L'équipe a fait un excellent travail alors que les conditions de piste étaient indécises. On a fait le bon choix au sujet du pneu avant et j'étais en confiance."

Lors de mon meilleur tour, j'ai fait quelques petites erreurs qui m'ont sans doute coûté un chrono dans la limite haute des 1'32

Bradley Smith

Rete maintenant à concrétiser en course, en allant notamment chercher un Cal Crutchlow qualifié quatrième et qui reste le leader des pilotes satellites avec sa Honda : "Pour le moment, tout le monde a ses incertitudes pour la course" comment l'équipier d'un Pol Espargaro moins verni. "Notre rythme de course est bon, et je me sens bien sur la moto. C'est essentiel sur cette piste où les freinages sont violents alors que la course est longue de vingt-huit tours. Tout est allé dans le bon sens aujourd'hui mais c'est seul le dimanche compte. J'espère pouvoir suivre aussi longtemps que possibles hommes de tête et faire aussi bien qu'à Austin."

Un course au Texas qu'il avait terminée à une sixième place synonyme de meilleur pilote satellite puisque Cal Crutchlow avait franchi la ligne d'arrivée septième. L'autre pilote Tech3 s'élancera douzième après avoir réalisé un chrono de 1'33.724.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Sous-évènement Qualifications
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Bradley Smith
Équipes Tech 3
Type d'article Résumé de qualifications
Tags bradley smith, gp de france, tech3, yamaha