MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
08 Heures
:
21 Minutes
:
46 Secondes

Lorenzo très heureux de son "énorme potentiel"

partages
commentaires
Lorenzo très heureux de son "énorme potentiel"
Par :
9 mars 2019 à 10:45

Pour sa première journée de compétition sous les couleurs Repsol Honda, Jorge Lorenzo a terminé juste au-delà du top 10, mais pas de quoi le décevoir pour autant !

Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team

C'est pour 26 petits millièmes que Jorge Lorenzo doit se contenter de la 11e position au classement combiné des deux premières séances du Grand Prix du Qatar, laissant ainsi à Joan Mir le soin d'être pour le moment le dernier qualifié direct pour la Q2.

Toutefois, pour une première prise de contact en week-end de Grand Prix avec la Honda RC213V, le Majorquin se montre plus que satisfait, principalement par son rythme lors de la séance de l'après-midi, où il a devancé son équipier Marc Márquez.

Lire aussi :

"Je suis très content aujourd'hui [vendredi], très confiant et très à l'aise avec la moto. Je sens que nous avons un énorme potentiel, mais nous n'en sommes pas encore près. C'est un bon signal, car surtout l'après-midi nous étions très rapides", s'est-il exclamé à l'issue des EL2.

Petit bémol toutefois, le Grand Prix n'est pas prévu en après-midi mais bien en soirée ! Le numéro 99 le confirme, il reste encore un peu de travail de son côté du garage pour exploiter au maximum la RC213V, capable du meilleur comme l'a prouvé le nouveau record de la piste signé par Marc Márquez.

"Avec les conditions plus fraîches, nous n'avons pas eu les meilleurs réglages possibles pour ces conditions, c'était bien mieux de jour que de nuit. On doit comprendre comment rendre la moto plus performante dans ces conditions, pour être plus compétitifs. Mais j'ai la sensation que nous pouvons être très rapides si nous trouvons les bons réglages."

Le Majorquin s'est également confié vis-à-vis de ses capacités sur longs relais. Opéré au poignet lors de l'intersaison, Lorenzo n'est pas encore à 100%, mais il l'assure, tant que sa Honda lui procure les sensations voulues, il n'aura pas de problème à courir jusqu'au drapeau à damier !

"Je ne suis pas parfait physiquement, mais ça va globalement. Si la moto est bonne, et a un bon rythme, je pourrai faire une bonne course. Le problème, c'est quand la moto n'est pas bonne, ou qu'on ne se sent pas à l'aise, ou que les pneus perdent du grip… Sinon, le fait de ne pas faire de long run avant la course n'est pas un problème."

Opposant le plus bruyant à un départ à 20h, Jorge Lorenzo s'est logiquement montré déçu de la décision finale de la direction de course, qui a refusé d'avancer le départ du Grand Prix, par exemple à 17h comme c'était le cas l'an dernier.

"[Je suis] déçu oui, car je pense qu'ils auraient pu le faire s'ils l'avaient voulu, où s'ils avaient fait de la sécurité des pilotes la priorité. L'an dernier [le départ] était à 19h. Bien sûr il y a d'autres choses à prendre en compte, comme la télévision et tout ça, mais c'est clair que quasiment tous les pilotes étaient d'accord, surtout car vous augmentez les chances d'avoir moins d'humidité, c'est logique."

Article suivant
Zarco continue de viser le top 10 au Qatar

Article précédent

Zarco continue de viser le top 10 au Qatar

Article suivant

Des erreurs privent pour le moment Crutchlow d'accès direct en Q2

Des erreurs privent pour le moment Crutchlow d'accès direct en Q2
Charger les commentaires