La nouvelle génération s'approprie les records des circuits

D'une piste à l'autre, intéressons-nous aux pilotes qui détiennent les records des meilleurs tours établis en MotoGP, dont plus de la moitié ont été battus cette saison.

La nouvelle génération s'approprie les records des circuits

Le MotoGP a retrouvé en 2021 l'élan observé il y a deux ans et que la crise sanitaire et ses conséquences sur le championnat avaient eu tendance à stopper. Le fait que le record absolu du tour a été battu par les pilotes de la catégorie reine sur huit des 14 circuits différents visités par le championnat cette année en est l'un des témoignages les plus frappants.

La saison 2020 avait été grandement marquée par la pandémie, au point que pour sauver son championnat le MotoGP avait dû réinventer son calendrier en le constituant de 14 manches, réparties sur neuf circuits seulement. Le record absolu avait été battu sur deux pistes, Jerez et Misano, à chaque fois avec une amélioration confirmée lors du second Grand Prix disputé sur place.  Ainsi, Fabio Quartararo avait battu le record de Jerez pendant le Grand Prix d'Espagne, puis Maverick Viñales avait fait mieux encore une semaine plus tard au Grand Prix d'Andalousie. À Misano, l'Espagnol avait établi un nouveau record au Grand Prix de Saint-Marin et l'avait lui-même battu lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Sur l'ensemble de cette saison 2020, les sept autres circuits visités s'en étaient tenus aux références datant de 2019 ou plus anciennes encore. Cette année, en revanche, les records se sont multipliés : huit circuits sur 14 ont enregistré une nouvelle référence absolue. On notera parmi eux le cas à part de Barcelone, dont le tour de piste a été rallongé de 30 mètres par de récents travaux, engendrant logiquement de nouvelles références.

Le duel Yamaha-Ducati s'est reflété dans ces chronos, puisque les deux marques se sont approprié le record de quatre pistes chacune, avec toutefois une particularité : Jorge Martín y est parvenu deux fois de suite au Red Bull Ring, lors du Grand Prix de Styrie puis celui d'Autriche la semaine suivante.

Nouveaux records du tour établis en 2021 :

Circuit (Grand Prix) Pilote Moto
Losail (Qatar) Pecco Bagnaia  Ducati
Portimão (Portugal) Fabio Quartararo Yamaha

Mugello (Italia)

Fabio Quartararo Yamaha
Barcelone* (Catalogne) Fabio Quartararo Yamaha
Assen (Pays-Bas) Maverick Viñales Yamaha
Red Bull Ring (Autriche) Jorge Martín Ducati
MotorLand Aragón (Aragón) Pecco Bagnaia  Ducati
Misano (Saint-Marin) Pecco Bagnaia  Ducati

* Nouvelle référence due aux travaux ayant rallongé le tour de piste.

Les pistes qui conservent leur record précédent maintenant que ce championnat a pris fin sont Jerez (il date donc de 2020), Le Mans (2018), le Sachsenring (2019), Silverstone (2019), Valence (2016) et Austin (2015).

Un changement de génération chez les pilotes

Sur les 14 pistes différentes arpentées en 2021, les records du tour actuels sont répartis entre sept pilotes différents et l'on remarque qu'un véritable changement de génération s'opère. Marc Márquez, 28 ans, résiste encore avec trois records à lui seul, mais Jorge Lorenzo, seul pilote encore représenté alors qu'il n'est plus en activité, n'en a plus qu'un.

Âgé de 31 ans, Johann Zarco en détient un, celui du Mans qu'il a établi en 2018. Maverick Viñales, de cinq ans son cadet, en a deux à son palmarès, celui de Jerez enregistré l'an dernier et celui d'Assen qui date de cette année.

Les pilotes les plus jeunes gagnent du terrain grâce à Fabio Quartararo (22 ans), Jorge Martín (23 ans) et Pecco Bagnaia (24 ans), qui détiennent à eux trois les références sur la moitié de ces 14 pistes.

Pilote Records du tour
Pecco Bagnaia Losail, Portimão, Aragón, Misano
Marc Márquez Sachsenring, Silverstone, Austin
Fabio Quartararo Mugello, Barcelone
Maverick Viñales Jerez, Assen
Johann Zarco Le Mans
Jorge Martín Red Bull Ring
Jorge Lorenzo Valence

Encore quatre records pré-Michelin

Avant les chamboulements nés du COVID-19, le record du tour a été battu en 2019 sur neuf des 19 circuits figurant au calendrier. Parmi les dix autres, cinq affichaient encore des références datant d'avant le retour de Michelin en tant que manufacturier unique, en 2017. Depuis la mise en place de ce nouveau programme, qui a coïncidé avec l'évolution continue de machines dotées de toujours plus de développements, les records de plusieurs circuits sont tombés pratiquement chaque année. Sur certains, pourtant, les chronos établis avant le changement pneumatique perdurent encore aujourd'hui.

Circuits conservant un record de l'ère Bridgestone :

Circuit (Grand Prix) Année Pilote Moto
Termas de Río Hondo (Argentine) 2014 Marc Márquez Honda
Austin (États-Unis) 2015 Marc Márquez Honda
Motegi (Japon) 2015 Jorge Lorenzo Yamaha
Phillip Island (Australie) 2013 Jorge Lorenzo Yamaha

On notera que, parmi ces quatre circuits, trois n'ont plus été visités depuis 2019, leur Grand Prix ayant été déprogrammé deux ans de suite à cause du COVID-19. Ils n'ont donc pas encore été arpentés par les MotoGP dotées des évolutions les plus récentes, notamment aérodynamiques, et du pneu arrière Michelin dont la carcasse a été changée l'an dernier.

Lire aussi :
partages
commentaires
Les Français qui ont fait l'année 2021
Article précédent

Les Français qui ont fait l'année 2021

Article suivant

Ils nous ont quittés en 2021

Ils nous ont quittés en 2021
Charger les commentaires