EoT en LMP1, BoP en GTE : des ajustements pour Shanghai

partages
commentaires
EoT en LMP1, BoP en GTE : des ajustements pour Shanghai
Par : Basile Davoine
8 nov. 2018 à 13:20

Les organisateurs du WEC ont dévoilé la dernière mise à jour de l'Équivalence de Technologie (EoT), qui sera mise en place pour la prochaine manche du championnat à Shanghai.

Les prototypes LMP1 non hybrides sont à nouveau bénéficiaires de cet ajustement, qui leur octroie davantage de carburant utilisable à chaque tour sur le circuit chinois. L'objectif de cette mesure est d'éviter aux pilotes de ces autos d'être trop souvent contraint à pratiquer le "lift and coast" pour économiser du carburant et rester dans la limite autorisée.

Cette pratique, que la FIA et le WEC cherchent à éradiquer à travers l'EoT, était encore d'actualité lors de la dernière course à Fuji, en octobre. "Ce qui s'est passé à Fuji était clairement le résultat d'une erreur de calcul et nous sommes désormais de retour à la situation dans laquelle nous étions à Silverstone [en août]", confie à Motorsport.com Gaëtan Jego, directeur technique d'ART au sein de l'équipe SMP Racing. "Tous les privés devraient pouvoir faire un tour en qualifications sans avoir recours au lift and coast, et s'il y a le potentiel de le faire en qualifications, il sera clairement possible de le faire en course."

Lire aussi :

L'allocation de carburant par tour augmentera davantage pour les moteurs turbo, comme le bloc AER qui équipe les BR1 du SMP Racing. Elle est de 9,9% contre 8,5% pour les moteurs atmosphériques tels que le Gibson utilisé par Rebellion.

"Nous étions clairement plus affectés que les voitures avec un moteur atmosphérique à Fuji", estime Gaëtan Jego. "La FIA et l'ACO apprennent encore à faire fonctionner l'EoT et c'est bien qu'il y ait eu une correction. Nous serons certainement plus rapides, mais les Toyota aussi. L'erreur de calcul fait qu'ils ont dû eux aussi beaucoup économiser le carburant à Fuji."

La BoP défavorable à Ferrari

En catégorie GTE, la BoP a elle aussi fait l'objet d'un nouvel ajustement à travers son système automatique. Les Ferrari 488 GTE vont en souffrir avec une diminution de puissance ainsi qu'une augmentation de 5 kg de leur poids minimum à Shanghai. Les autos italiennes afficheront en effet 1280 kg, alors que tous les autres modèles bénéficient d'une réduction de 5 kg afin d'accentuer l'écart de performance avec le GTE Am.

L'Aston Martin Vantage GTE bénéficie même d'un kilo supplémentaire ainsi que d'une légère augmentation de puissance. Rien ne change pour les Porsche, les Ford et les BMW, dont la BoP avait déjà été revue avant Fuji.

La Chevrolet Corvette C7.R engagée à Shanghai pour une pige d'une course évoluera quant à elle avec un poids minimum de 1276 kg.

Redline Chevrolet Corvette C7.R
Article suivant
Une séance d'essais réservée au LMP1 à Shanghai

Article précédent

Une séance d'essais réservée au LMP1 à Shanghai

Article suivant

Interview avec Thomas Laurent, ambassadeur Cambox Meca

Interview avec Thomas Laurent, ambassadeur Cambox Meca
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Shanghai
Lieu Shanghai International Circuit
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités