WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
29 jours

Course - Toyota domine Porsche, le LMP2 chaud bouillant !

partages
commentaires
Course - Toyota domine Porsche, le LMP2 chaud bouillant !
Par :
5 nov. 2017 à 09:25

Toyota a dominé les 6 Heures de Shanghai mais un incident dans la dernière heure a privé le constructeur d'un doublé, offrant les deux titres mondiaux à Porsche avant Bahreïn. Quant au LMP2, la catégorie a offert une bataille sublime.

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
L'ambiance sur la grille de départ
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez en tête au départ
Timo Bernhard, Porsche Team, Brendon Hartley, Porsche Team, Earl Bamber, Porsche Team
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Nicki Thiim, Marco Sorensen
L'ambiance sur la grille de départ
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#92 Porsche GT Team Porsche 911 RSR: Michael Christensen, Kevin Estre, #95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Nicki Thiim, Marco Sorensen, #66 Ford Chip Ganassi Team UK Ford GT: Stefan Mucke, Olivier Pla
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Darren Turner, Jonny Adam, Daniel Serra
L'ambiance sur la grille de départ
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#31 Vaillante Rebellion ORECA 07-Gibson: Julien Canal / Nicolas Prost / Bruno Senna
#71 AF Corse Ferrari 488 GTE: Davide Rigon, Sam Bird
#38 Jackie Chan DC Racing ORECA 07-Gibson: Ho-Pin Tung, Thomas Laurent, Oliver Jarvis
#31 Vaillante Rebellion ORECA 07-Gibson: Julien Canal, Nicolas Prost, Bruno Senna
#24 CEFC Manor TRS Team China ORECA 07-Gibson: Matt Rao, Ben Hanley, Jean-Eric Vergne
#38 Jackie Chan DC Racing ORECA 07-Gibson: Ho-Pin Tung, Thomas Laurent, Oliver Jarvis
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Nicki Thiim, Marco Sorensen
#31 Vaillante Rebellion ORECA 07-Gibson: Julien Canal / Nicolas Prost / Bruno Senna
#37 DC Racing Oreca 07 Gibson: David Cheng, Alex Brundle, Tristan Gommendy
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda
#25 CEFC Manor TRS Team China ORECA 07-Gibson: Roberto Gonzalez, Simon Trummer, Vitaly Petrov
#54 Spirit of Race Ferrari 488 GTE: Thomas Flohr, Francesco Castellacci, Miguel Molina
#98 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage: Paul Dalla Lana, Pedro Lamy, Mathias Lauda
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy

À Toyota la victoire, à Porsche les titres mondiaux ! C'est ainsi que l'on pourrait résumer les 6 Heures de Shanghai dans la catégorie LMP1, avec un scénario de course qui s'est finalement assez vite figé. Bien que parties sur des stratégies différentes, les deux TS050 Hybrid se sont rapidement portées en tête, la #7 conservant l'avantage de la pole position tandis que Sébastien Buemi a sonné la charge dans le premier relais pour venir à bout des deux Porsche.

Alors qu'il était en tête, José María López s'est fait une frayeur dans son premier relais suite à un contact dans le trafic, qui a sans doute permis à la voiture sœur de prendre l'avantage sur la durée. Les deux protos nippons semblaient menacés par une seule Porsche, la #1, mais celle-ci s'est vite retrouvée hors du coup en raison d'un incident technique, probablement électronique. En fin de première heure, Nick Tandy s'est retrouvé au ralenti pendant de très longs instants, nécessitant une réinitialisation du système avant de pouvoir reprendre son rythme. 

 

Paradoxalement, cet incident a permis à la Porsche #2 de s'installer à la troisième position. Sur un tracé particulièrement vorace avec les gommes, Toyota a très vite montré de meilleures dispositions dans la gestion des pneumatiques et du rythme, jusqu'à compter un tour d'avance sur la première des deux Porsche à deux heures du drapeau à damier ! Cette place sur le podium étant suffisante pour assurer le titre mondial, on peut imaginer que le trio Bamber-Bernhard-Hartley a peut-être finalement adopté une stratégie sage et conservatrice pour boucler le championnat dès ce week-end.

Le doublé ne devait pas échapper à Toyota sur cette course, mais le constructeur nippon a perdu gros à quarante minutes de l'arrivée, suite à une erreur commise par José María López dans le trafic et engendrant un gros contact avec une Porsche GT. L'Argentin a été contraint de rentrer au stand avec des suspensions très endommagées, offrant du même coup deux places sur le podium à Porsche et, au passage, le titre mondial des constructeurs. Cette Toyota #7 a pu reprendre la piste avec sept tours de retard sur la tête de course pour assurer une quatrième place forcément amère.

Vaillante terrasse Jackie Chan

Pendant ce temps, la bagarre a été absolument haletante dans les rangs du LMP2. Il y a eu bien des événements et des faits de course avant d'aboutir à une dernière heure mettant aux prises la #38 du Jackie Chan DC Racing, la Vaillante Rebellion #31 et l'Alpine pour la victoire.

Leader du championnat, le Jackie Chan DC Racing a vécu une course à domicile particulièrement mouvementée, et avec ses deux voitures, puisque Tristan Gommendy a été le premier à se retrouver impliqué dans deux touchettes lors du premier relais sur la #37. L'essentiel pour l'équipe chinoise était toutefois de préserver les intérêts du trio Brundle-Laurent-Tung sur la #38, alors que les trois hommes étaient encore leaders du championnat avant cette manche.

Le premier gros tournant est survenu en milieu de course, quand une passe d'armes entre Tung et la Manor de Ben Hanley a envoyé les deux ORECA en tête-à-queue avant de repartir. Le pilote britannique a été sanctionné par la direction de course suite à cette incartade. Quant à Tung, il a mené grand train pour refaire son retard, avant de céder le volant à un Oliver Jarvis qui en a fait autant, jusqu'à remonter en tête de la catégorie !

 

Alors qu'il venait de reprendre le volant avant la dernière heure, Ho-Pin Tung a vu la malchance le rattraper en tentant un dépassement sur la G-Drive alors pilotée par Nico Müller. Les deux prototypes se sont accrochés à l'entrée du premier virage, coûtant un temps précieux à l'équipe Jackie Chan DC Racing, tout en épargnant à la voiture des dégâts conséquents. 

La stratégie de ce proto #38 étant déjà juste sur le plan de la consommation, ce nouvel incident l'a définitivement écarté de la lutte pour la victoire, en dépit de magnifiques passes d'armes en piste dans les trois derniers quarts d'heure de course. L'opération est d'autant plus mauvaise que la victoire est revenue dans l'escarcelle de Vaillante Rebellion : Nicolas Prost, Bruno Senna et Julien Canal ont été les meilleurs dans la gestion de la consommation et du rythme. Ce succès permet aux deux derniers cités de s'emparer de la tête du championnat LMP2 avant une finale de Bahreïn qui promet d'être encore plus chaude !

L'équipe Jackie Chan DC Racing peut nourrir une grosse frustration, puisqu'après un ultime splash, Ho-Pin Tung n'a pas pu résister au retour de Nelson Piquet Jr sur l'autre Vaillante Rebellion, faisant chuter la #37 à la quatrième place du LMP2 et lui prenant des points importants dans l'optique du championnat. 

Porsche et Ford roue contre roue 

Si le LMP2 a offert un magnifique spectacle, on pourrait en dire autant du GTE Pro, mais ce serait presque une habitude ! Dans la catégorie, Porsche et Ford ont proposé un duel magnifique, qui a procuré son lot d'émotions et parfois même de frissons, tant le combat a été rapproché à de nombreux instants de la course.

 

La Ford #67 de Harry Tincknell et Andy Priaulx en est finalement sortie victorieuse, tandis qu'AF Corse a limité la casse avec la troisième place de la #51 après une course très discrète des 488 GTE. 

En GTE Am, l'Aston Martin #98 de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda a une nouvelle fois dominé la concurrence pour décrocher une nouvelle victoire. 

 6 Heures de Shanghai

 #PilotesÉquipeCat.TrsTempsArrêts
1 8 united_kingdom Anthony Davidson 
japan Kazuki Nakajima 
switzerland Sébastien Buemi 
Toyota Gazoo Racing
LMP1 195   6
2 2 germany Timo Bernhard 
new_zealand Brendon Hartley 
new_zealand Earl Bamber 
Porsche LMP Team
LMP1 194 1 tr 6
3 1 germany André Lotterer 
switzerland Neel Jani 
united_kingdom Nick Tandy 
Porsche LMP Team
LMP1 194 1 tr 6
4 7 japan Kamui Kobayashi 
united_kingdom Mike Conway 
argentina José María López 
Toyota Gazoo Racing
LMP1 188 7 trs 7
5 31 brazil Bruno Senna 
france Julien Canal 
france Nicolas Prost 
Vaillante Rebellion
LMP2 183 12 trs 7
6 36 france Nicolas Lapierre 
brazil André Negrao 
united_states Gustavo Menezes 
Signatech Alpine Matmut
LMP2 183 35.280 7
7 13 brazil Nelson Piquet Jr. 
denmark David Heinemeier Hansson 
switzerland Mathias Beche 
Vaillante Rebellion
LMP2 182 13 trs 8
8 38 united_kingdom Oliver Jarvis 
china Ho-Pin Tung 
france Thomas Laurent 
Jackie Chan DC Racing
LMP2 182 16.487 8
9 25 russia Vitaly Petrov 
switzerland Simon Trummer 
mexico Roberto Gonzalez 
CEFC Manor TRS Racing
LMP2 182 45.419 7
10 28 france François Perrodo 
france Emmanuel Collard 
france Matthieu Vaxiviere 
TDS Racing
LMP2 182 1'18.397 8
11 26 russia Roman Rusinov 
france Léo Roussel 
switzerland Nico Müller 
G-Drive Racing
LMP2 181 14 trs 7
12 37 china David Cheng 
france Tristan Gommendy 
united_kingdom Alex Brundle 
Jackie Chan DC Racing
LMP2 181 3.233 9
13 24 france Jean-Éric Vergne 
united_kingdom Ben Hanley 
united_kingdom Matt Rao 
CEFC Manor TRS Racing
LMP2 181 32.611 8
14 67 united_kingdom Harry Tincknell 
united_kingdom Andy Priaulx 
Ford Chip Ganassi Team UK
GTE PRO 170 25 trs 5
15 91 austria Richard Lietz 
france Frederic Makowiecki 
Porsche GT Team
GTE PRO 170 11.082 5
16 51 united_kingdom James Calado 
italy Alessandro Pier Guidi 
AF Corse
GTE PRO 170 19.920 5
17 66 germany Stefan Mücke 
france Olivier Pla 
Ford Chip Ganassi Team UK
GTE PRO 170 38.739 6
18 95 denmark Marco Sørensen 
denmark Nicki Thiim 
Aston Martin Racing
GTE PRO 170 1'07.541 5
19 71 united_kingdom Sam Bird 
italy Davide Rigon 
AF Corse
GTE PRO 170 1'08.317 5
20 97 united_kingdom Darren Turner 
united_kingdom Jonathan Adam 
Aston Martin Racing
GTE PRO 170 1'49.054 5
21 98 portugal Pedro Lamy 
canada Paul Dalla Lana 
austria Mathias Lauda 
Aston Martin Racing
GTE AM 166 29 trs 5
22 86 united_arab_emirates Khaled Al Qubaisi 
united_kingdom Ben Barker 
united_kingdom Nick Foster 
Gulf Racing
GTE AM 165 30 trs 5
23 77 germany Christian Ried 
italy Matteo Cairoli 
germany Marvin Dienst 
Dempsey-Proton Racing
GTE AM 164 31 trs 5
24 61 ireland Matt Griffin 
singapore Mok Weng Sun 
japan Keita Sawa 
Clearwater Racing
GTE AM 158 37 trs 6
25 92 denmark Michael Christensen 
france Kévin Estre 
Porsche GT Team
GTE PRO 65 130 trs 2
26 54 italy Francesco Castellacci 
spain Miguel Molina 
switzerland Thomas Flohr 
Spirit of Race
GTE AM 37 158 trs 2

Article suivant
Hartley, Bernhard, Bamber et Porsche Champions du monde !

Article précédent

Hartley, Bernhard, Bamber et Porsche Champions du monde !

Article suivant

Deux Kiwis et leur grand frère sur le toit du monde

Deux Kiwis et leur grand frère sur le toit du monde
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Shanghai
Catégorie Course
Lieu Shanghai International Circuit
Auteur Basile Davoine