WRC
22 août
-
25 août
Événement terminé
12 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
5 jours
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
26 jours

Hyundai : une bonne opportunité "gâchée" en Allemagne

partages
commentaires
Hyundai : une bonne opportunité "gâchée" en Allemagne
Par :
29 août 2019 à 09:15

Pour son patron, l'équipe Hyundai doit cesser de compter sur les erreurs de ses rivales pour s'imposer. En ce sens, le Rallye d'Allemagne a, selon lui, été une opportunité "gâchée".

Dani Sordo occupait une place confortable dans la lutte pour le podium du Rallye d'Allemagne, le week-end dernier, lorsqu'une panne de boîte de vitesses l'a stoppé dans son élan vendredi en fin de journée et l'a forcé à se battre bien plus loin au classement les deux jours suivants. Dans la spéciale précédente, Sordo venait de dépasser Kris Meeke, qui allait finalement se classer deuxième de ce rallye après les crevaisons de Thierry Neuville et de Sébastien Ogier dans Panzerplatte samedi.

En vidéo :

"Sans un problème de fiabilité, ils auraient certainement été dans la bagarre", estime Andrea Adamo, directeur de l'équipe Hyundai, au sujet de Dani Sordo et Thierry Neuville. "C'est le point sur lequel nous ne pouvons pas être contents. Encore une fois, nous avons gâché une bonne opportunité."

"Il faut que nous soyons en contrôle de notre destinée, ce qui signifie réaliser des performances de haut niveau et être fiables dans chacun des domaines de notre opération. Nous ne pouvons pas attendre que les autres aient des problèmes pour obtenir des résultats. Ce n'est pas comme ça que nous devrions venir courir. Alors, en résumé, la performance de notre voiture en Allemagne a été bonne, mais la performance de notre équipe ne l'a pas été. Nous devons faire mieux."

Adamo se montre en effet élogieux du niveau affiché par la i20 Coupe WRC pilotée le week-end dernier par Neuville et Sordo : au moment où ils ont perdu du temps, le Belge était deuxième à 5"6 du leader et l'Espagnol quatrième à 2"8 du podium. "Si vous regardez le résultat final, il pourrait sembler que nous n'avons pas eu la performance nécessaire ce week-end. Cependant, en prenant en considération la voiture et l'équipage dans son ensemble, nous avons affiché un rythme compétitif. Thierry et Nicolas [Gilsoul] se battaient pour la tête du rallye avant de crever samedi. Je ne pense pas que quiconque aurait pu s'attendre à ce que ce soit aussi serré avant le début du week-end. Dani et Carlos [Del Barrio] aussi étaient en grande forme."

Pour Tänak, Neuville était plus rapide

Après avoir rétrogradé au neuvième rang lorsqu'il a connu son problème de boîte, Sordo est remonté à la quatrième position du classement général, en remportant au passage une spéciale samedi, mais il a fini par céder sa place à son coéquipier, en bagarre pour le titre. Ces points supplémentaires, ajoutés à ceux qu'il a marqués en remportant la Power Stage, permettent à Neuville d'être désormais le plus proche poursuivant de Tänak au championnat, l'Estonien affichant à présent une marge de 33 points.

Libéré de ses adversaires samedi après-midi, le pilote Toyota a pu aborder la dernière étape à un rythme moins soutenu et il a fini par remporter la victoire en dépit du fait qu'il ne lui restait plus qu'un frein à l'avant dans la dernière spéciale. Il estime au final que Neuville aurait pu remporter ce rallye. "Vendredi, nous étions généralement un ou deux dixièmes plus rapides que lui par spéciale, mais samedi c'était en fait l'inverse : Thierry était un peu plus rapide que moi", décrypte-t-il. "Cela s'annonçait difficile, alors je dois dire que si cela avait continué ainsi, j'aurais accepté la deuxième place."

Lire aussi :

Quant à Andreas Mikkelsen, troisième pilote Hyundai, il disputait son premier rallye 100% asphalte de la saison (Sébastien Loeb était aligné en Corse) et a eu du mal à s'adapter à sa i20 Coupe WRC. Il a terminé derrière Sordo et Neuville, à la sixième place, bien qu'il n'ait pas été touché par des problèmes de fiabilité. Il a aussi pu gagner une place au classement final lorsqu'Esapekka Lappi a abandonné son sixième rang pour faire monter son coéquipier Sébastien Ogier.

Article suivant
Toyota serein malgré l'avenir encore incertain de Tänak

Article précédent

Toyota serein malgré l'avenir encore incertain de Tänak

Article suivant

Evans ne fera pas son retour avant le Rallye de Grande-Bretagne

Evans ne fera pas son retour avant le Rallye de Grande-Bretagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Allemagne
Pilotes Dani Sordo , Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Jack Benyon